Professions et métiers

Acupuncture

Acupuncture

Acupuncture et acupuncteur

L’acupuncture, profession basée sur l’utilisation de différentes techniques de médecine chinoise, s’est déjà taillée une place dans le milieu des médecines douces au Québec.

Cet art thérapeutique est de plus en plus prisée dans le monde, même si l’idée de se voir planter plusieurs aiguilles dans la peau ne réjouit personne. Que ce soit è l’aide des traditionnelles aiguilles ou de chaleur, de pressions ou de rayons lumineux, cette médecine alternative permettrait de soulager de nombreux maux, tels que des douleurs de toutes sortes, des problèmes de sommeil, du stress, des problèmes digestifs, des allergies, des douleurs menstruelles et autres…

Bref, l’acupuncture permet de traiter de nombreux problèmes fonctionnels qui ne nécessitent pas de chirurgie.

L’acupuncture est réglementée par un ordre professionnel. Au Québec, on peut la pratiquer après avoir obtenu un DEC dispensé uniquement au Collège Rosemont, où ce DEC est offert depuis 1987. La formation est d’une durée de plus de 2600 heures, réparties entre l’anatomie, physiologie, microbiologie, pathologie, etc., les techniques d’acupuncture, les cours d’examen physique et une formation générale. Un stage de huit heures par semaine et un autre de 24 par semaine sont prévus aux 5e et 6e sessions.

La sélection pour le DEC en acupuncture se fait d’abord sur les résultats scolaires, pus sur entrevue.

Au fait, ce DEC comprend deux autres particularités. La première est la moyenne d’âge de ses étudiants. Elle se situe autour de 27 ans. Plusieurs étudiants possèdent déjà un DEC ou un diplôme en santé, en psychologie, voire en sciences, et reviennent au collège pour étudier l’acupuncture.

La seconde est la présence, au sein même du collège, d’une clinique-école de 24 lits ouverte au public. Cette clinique permet aux étudiants d’y effectuer leurs stages. Des traitements à tarif privilégié y sont proposés par les étudiants, sous la supervision de leurs professeurs.

Les diplômes en acupuncture reçoivent un permis de pratique décerné par l’Ordre des acupuncteurs du Québec, qui réglemente la profession depuis 1995. L’acupuncteur a la possibilité d’exercer seul à la maison, ou encore au sein d’une clinique médicale ou d’une clinique multiapproches. Plusieurs sont d’avis que s’entourer d’autres thérapeutes de la santé aide à optimiser les résultats pour les patients.

Il s’agit d’une profession où tout le monde réussit à se placer. Selon les statistiques, aujourd’hui, certains diplômés peuvent déjà vivre de l’acupuncture au bout d’un an. Cependant, l’acupuncture n’est pas une profession salariée, il faut donc être prêt à démarrer son entreprise. Plusieurs acupuncteurs adoptent des horaires variables afin d’être disponibles le jour pour les personnes âgées (dans une dizaines d’années, le Québec aura un quart de sa population âgée de plus de 60 ans), et le soir pour les personnes actives.

Enfin, la médecine chinoise est tellement vaste qu’il y a toujours quelque chose à apprendre.

langue

Langue

Photo : GrandQuebec.com

3 Comments

  1. line morissette

    2012/03/17 at 12:16

    POURRAIS JE CONNAITRE LES PRÉ REQUIS, ET SONT ILS LES MÊMES POUR UNE PERSONNE QUI TRAVAILLE DEPUIS 1982. MOI JE DÉTIENS UN DEC EN ÉDUC. SPÉCIALISÉE ET J’AI 24 CRÉDITS UNIVERSITAIRES EN GÉRONTOLOGIE. J’AI FAIT LE COUR D’ANATOMIE À L’UNIVERSITÉ MAIS JE N’AI PAS DE MATH SEC V. MERCI DE BIEN ME RÉPONDRE LINE

  2. Julie Laliberté

    2013/02/01 at 10:00

    J’aimerais connaître les noms d’acupuncteurs, membres de l’Ordre , qui pratiquent le lifting du visage dans la ville de Québec.
    Merci de votre attention.

  3. Sylvie Chénard

    2015/03/23 at 8:40

    Existe t’il des écoles qui donnent des cours à temps partiel pour les gens qui travaillent?

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>