Varia

Paris libéré

Paris libéré

Paris, emporté d'assaut

La libération de Paris est presque un fait accompli

25 août 1944 : Paris parait être aux mains des alliés ce soir et la 2e division blindée française opère dans la ville. La bataille, toutefois, continue à Paris et dans ces alentours.

Londres. 25 août 1944. Paris parait être aux mains des alliés ce soir et la 2e division blindée française opère dans la ville. La bataille, toutefois, continue à Paris et dans ces alentours.

Le général Koenig a annoncé à 6h. 2 p.m. que les tanks de Leclerc opèrent au coeur même de Paris et que les patriotes occupent tous les principaux édifices officiels ainsi que la plupart des grandes artères de communications.

Les Allemands se sont barricadés en plusieurs points. Les premières patrouilles françaises sont arrivées à l'hôtel de ville, près de la rue de Rivoli, à 10 heures hier soir. Le gros des forces françaises est entré ce matin.

Les Allemands disent que les plus grosses batailles de tanks et de patriotes ont eu lieu près de l'Arc de Triomphe et du Palais de Luxembourg. Les soldats du général Leclerc se posent devant le Arc de Triomphe, sous lequel l'envahisseur allemand avait défilé triomphalement quatre ans plus tôt.

La garnison allemande est lentement comprimée vers le nord-est de la ville entre les colonnes alliées arrivant par le sud et les formations blindées françaises arrivant par l'ouest. En plusieurs points, les nazis fuient devant les assauts alliés, mais ils sont attaqués de tous côtés par les patriotes français.

Durant toute la matinée, un poste secret de radio a décrit la bataille, rapportant la marche des troupes françaises à travers le Quartier latin jusqu'au point St Michel et à l'Île de la Cité, tandis que d'autres troupes alliées parties de la Porte d'Orléans suivaient le large boulevard Montparnasse et atteignaient le Luxembourg.

En plusieurs points, les Allemands ont incendié des édifices publics et privés avant de retraiter et la radio secrète annonce qu'une nappe de fumée couvre le centre de la capitale.

La phase finale est commencée

La phase finale de la bataille de libération est bien avancée et la population célèbre déjà sa délivrance, apprend-on par des émissions alliées venant de la capitale.

La libération de Paris par les troupes françaises et américaines est un fait, déclare une émission de la NBC transmise des quartiers généraux de l'armée américaine en France.

Les émissions de Paris disent que le général Jacques Leclerc est entré par la Porte d'Orléans à 9h.43 ce matin. Le gros de la 2e division blindée commandée par ce général – elle compte 30 mille hommes – est massé dans le district du pont des Sèves dans le sud-ouest de Paris. Les soldats ont déjà commencé leur pénétration, a dit un annonceur allié.

Le général de Gaulle serait à Bagneux, un faubourg du sud-ouest, à huit milles du centre de Paris, attendant d'être conduit dans la capitale où le carillon de Notre-Dame a déjà annoncé l'entrée d'une tête de colonne.

liberation de paris

Paris libéré. Photo de l'époque

Voir aussi :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>