Varia

Puits pour l’EXPO-1900

Puits pour l’EXPO-1900

Puits d’un mille de profondeur

Construction d’un puits d’un mille de profondeur pour l’Expo-1900 à Paris

Le clou de l’Exposition de 1900 à Paris sera le puits dont M. Pascal Grousset a fait accepter le plan par le comité exécutif.

Le clou de l’Exposition de 1900 à Paris – si tant est qu’on puisse donner ce nom à une excavation – sera le puits dont M. Pascal Grousset a fait accepter le plan par le comité exécutif.

De même qu’il y a fagot et fagot, il y a puits et puits. Celui dont il est question ici n’a pas pour objet de fournir de l’eau, mais bien de permettre aux curieux de descendre sous la croûte terrestre, à des profondeurs qui n’ont jamais été attentes jusqu’à ce jour.

Des millions de francs vont être dépensés dans cette excavation, à simple fin de donner au visiteur des leçons de choses qui le charmeront et l’instruiront à la fois.

Comme on le sait, les mines les plus profondes n’ont pas trois quarts de mille, alors que le puits de Grousset aura plus d’un mille de profondeur. Pour qui sait que dans les excavations, à partir de 60 pieds la chaleur augmente à mesure qu’on descend au taux d’un degré par 75 pieds, il est facile de comprendre ce qu’une pareille chaleur facilitera l’ornementation des galeries souterraines au moyen de plantes qu’on ne voit fleurir en pleine terre que sous le soleil des tropiques.

Ajoutons qu’outre son attrait momentané pour le visiteur, le puits de Grousset offrira aux savants le moyen de résoudre, à l’aide de sondages poussés à des milliers de pieds plus bas, le problème du feu central.

expo 1900

Pour compléter la lecture :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>