Ponts de Paris

Pont de l’Alma

Pont de l’Alma

Pont de l’Alma

Le pont de l’Alma franchit la Seine. Ce pont en arc a une longueur de 153 mètres et une largeur de 42 mètres. Il est fait de trois arches avec des becs de pile.

Construit entre 1854 et 1856, selon les plans dressés par l’ingénieur Gariel, son nom rappelle la bataille de l’Alma (1854) en Crimée. Le pont est situé entre la passerelle Debilly en aval et le pont des Invalides en amont. Il a été inauguré par Napoléon III le 2 avril 1856.

Le pont est construit de 1854 à 1856 sous la direction de Gariel. Il est inauguré par Napoléon III le 2 avril 1856. Ces piles ont été décorées par quatre statues qui représentent des militaires : un zouave et un grenadier sculptés par Georges Diebolt, un chasseur à pied et un artilleur sculptés par Arnaud. Ces soldats représentent quatre régiments français ayant combattu lors de la guerre de Crimée. Aujourd’hui, ils ont été transférés à des autres postes : Le chasseur à pied a été installé dans le bois de Vincennes, le grenadier est à Dijon et l’artilleur se trouve dans la ville La Fère (département de l’Aisne).

Seule le zouave reste sur place et on voit cette sentinelle sur la seule pile du pont reposant dans l’eau, côté amont. Pendant plus d’un siècle, cette statue a servi d’instrument de mesure des crues de la Seine. En effet, lorsque le niveau de la Seine atteignait les pieds du zouave, les voies sur berges étaient fermées. Lorsque l’eau montait jusqu’aux cuisses du Zouave, la Seine n’était plus navigable. Lors de la crue historique de 1910, on raconte que l’eau est montée jusqu’aux épaules du brave soldat. Mais en 1970, lors des modifications apportées à la structure du pont le zouave a été rehaussé et a perdu donc son rôle d’instrument de mesure des crues (en 1970 le pont a été reconstruit en métal pour faire face au trafic de péniches et bateaux sur la Seine).

Pour l’exposition universelle de Paris de 1900, le pont de l’Alma a été doublé en amont par une passerelle, dite passerelle de l’Alma.

Tout près, sur place de L’Alma, un monument reproduisant la flamme de la Statue de la Liberté a été installé en 1987. Il a été offert à Paris par le journal International Herald Tribune et commémore l’amitié franco-américaine.

Notons aussi que le pont de l’Alma est situé à proximité de l’endroit où Lady Di a trouvé la mort en 1997 et ensuite la flamme de la Statue de la Liberté est devenue spontanément un lieu de recueillement pour les admirateurs de Lady Diana.

La station de métro la plus proche est la station Alma – Marceau.

Rappelons finalement que plusieurs villes canadiennes portent également le nom d’Alma en l’honneur de la bataille de l’Alma, dont la ville d’Alma au Québec.

pont de l'alma

Pont de l’Alma au centre du cliché. Photo : © GrandQuebec.com

zouave

Sculpture du Zouave. Photo : © GrandQuebec.com

Pour compléter la lecture :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>