Places et rues de Paris

Rue de la Paix

Rue de la Paix

Rue de la Paix

Située dans un quartier chic du 2e arrondissement de Paris, la rue de la Paix, est peu connue de la majorité des Français et beaucoup la connaissent grâce au Monopoly (version française) qui l’affiche depuis 1935, ainsi que grâce au jeu Rendez-vous rue de la Paix.  Elle fait la jonction entre la place Vendôme et l’Opéra Garnier.

Cette rue qui se classe parmi les artères les plus chères de Paris et elle doit son rang aux joailliers qui y furent transplantés sous le second Empire, depuis le Palais-Royal, où ils étaient situés depuis l’Ancien Régime. Ce lieu symbolique de la joaillerie internationale fait toujours rêver les inconditionnels de l’or et des pierres précieuses ; les plus grands bijouteries comme Cartier, Mellerio, Chaumet, Boucheron, Van Cleef et Arpels des magasins de luxe, des grands hôtels et palaces comme l’hôtel Westminster et le Park Hyatt sont présents sur cet axe mondial du luxe.

La rue de la Paix est desservie par la station de métro Opéra.

La rue est ouverte par le décret du 19  février 1806, sous le nom de rue Napoléon qui liait la place Vendôme et le boulevard des Capucines. Le décret précise notamment que la nouvelle voie de communication doit être la plus belle rue de Paris. D’ailleurs, une colonne doit être dressée place Vendôme avec le bronze des canons pris à Austerlitz, sur le modèle de la colonne Trajan de Rome.

Dès ses débuts, la rue de la Paix a servi de lieu de passage pour les différentes délégations étrangères se rendant au palais des Tuileries, mais c’est à partir de 1861 que le secteur de la rue devient le lieu du commerce du luxe, après le réaménagement du quartier autour du nouvel Opéra de Paris.

Des bâtiments les plus remarquables de la rue de la Paix, citons les suivants :

  • #9 : Emplacement de la joaillerie Mellerio ;
  • #17 : Emplacement de la première confiserie-pâtisserie Carême en 1830 ;
  • #20 : Emplacement du magasin de nouveautés À la belle anglaise ouvert en 1824. Ce magasin est devenu par la suite l’hôtel-meublé de Hollande ;
  • #23 : Emplacement de la maison de mode Caroline Reboux ;
  • #25 : emplacement de l’hôtel-meublé de Douvres en 1862.

rue de la paix

Rue de la Paix en 1903, carte postale de l’époque

Voir aussi :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>