Musees de Paris

Pyramide du Louvre

Pyramide du Louvre

Pyramide du Louvre

Symbole du Louvre moderne, la fameuse Pyramide du Louvre est une structure de verre et de métal, inaugurée le 30 mars 1989 près du hall d’accueil du Musée du Louvre, au milieu de la cour Napoléon. Les dessins ont été élaborés dès 1985 et c’est le 4 mars 1988 qui marque le point de départ de travaux.

La structure de la pyramide s’élève à 21,64 mètres sur une base carrée de 35,42 mètres de largeur. La pyramide est composée de 603 losanges de 2,9 mètres x 1,9 mètres et 70 triangles en verre. Les losanges sont constitués par deux couches de verre « extra-blanc » de 10 mm d’épaisseur réunies par quatre feuilles de butyral de polyvinyle. La fabrication des verres a nécessité la construction d »un four spécial fonctionnant à l’électricité pour diminuer les oxydes de fer.

La pyramide a les mêmes proportions que la pyramide de Gizeh et chaque face de la pyramide est constituée de 128 poutres en acier inox, croisées, parallèles aux arêtes de la pyramide.

La grande pyramide est entourée de quatre autres : une pyramide inversée et trois mini-pyramides entourant la pyramide principale bordée de bassins d’eau triangulaires.

Commandée par le président de la République François Mitterrand en 1983, la pyramide a été conçue par l’architecte sino-américain Ieoh Ming Pei (Pei Cobb Freed & Partners Architects LLP), consultant pour la conception Nicolet Chartrand Knoll, Ltd. , Études techniques faites par RFR Ingénieurs / Consulting Engineers la construction métallique réalisée par Eiffel Construction Metallique.

La construction de la Pyramide du Louvre a été l’objet de débats passionnés.

Nombreux sont ceux qui trouvent que cet édifice futuriste et d’un style international est hors du contexte classique du Louvre. En effet, la pyramide empêche de voir le bâtiment d’origine dans sa totalité à partir de la Cour Napoléon ou de l’Arc de triomphe du Carrousel. Cependant, la pyramide ne coupe pas la perspective de l’axe historique, puisque cet axe débute à la statue équestre de Louis XIV. Tout aussi nombreux sont ceux qui apprécient la juxtaposition contrastée des styles architecturaux, la fusion du classique avec le contemporain.

Certains prétendent que le nombre de plaques en verre de la Pyramide se porte à exactement 666, le « Nombre de la bête », associé à Satan. Cette indication constante de chiffres faux et rigoureusement absurdes et du 666 est destinée à avertir les initiés : la pyramide est consacrée à une puissance que l’Apocalypse de Saint Jean désigne comme étant la Bête.

La légende des 666 vitres prend sa source dans les années 1980, quand la brochure officielle publiée durant la construction cite effectivement ce chiffre (deux fois, bien que des pages précédentes indiquent également 673). Le chiffre 666 est alors repris par des journaux divers. Toutefois, la pyramide complète compte un total de 673 plaques vitrées (603 losanges et 70 triangles).

Le mythe de 666 refait surface en 2003, quand Dan Brown l’évoque dans son livre Da Vinci Code. Un des protagonistes, expert en symbolique, dit (chapitre 4) que « cette pyramide, à la demande explicite du Président Mitterrand, a été construite avec exactement 666 plaques de verre – une requête bizarre qui a toujours été un sujet brûlant parmi les mordus de conspiration qui déclarent que 666 était le chiffre de Satan ». En fait, le Président français n’a jamais spécifié le nombre de plaques à utiliser pour la pyramide.

Ce site est desservi par la station de métro Palais Royal – Musée du Louvre.

louvre pyramide

Pyramide du Louvre vue de l’intérieur. Photo : © GrandQuebec.com

pyramide louvre

Pyramide du Louvre dans la cour Napoléon. Photo : © GrandQuebec.com

Voir aussi :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>