Musees de Paris

Musée de l’Armée

Musée de l’Armée

Musée de l’Armée

Le Musée de l’Armée loge dans l’Hôtel des Invalides, conçu à l’origine comme résidence pour soldats blessés ou à la retraite. Le Musée historique de l’Armée est fondé en 1896. en 1905, il fusionne avec le Musée de l’Artillerie pour former l’actuel Musée de l’Armée dont la mission est de conserver les traditions de l’armée française, ses trophées et les objets de la vie quotidienne des soldats.

Ce musée possède des collections d’armes et armures anciennes, d’uniformes, armes modernes, équipements, emblèmes et autres objets, couvrant une période de l’histoire de France importante sur les plans militaire, politique et culturel, qui s’étend du Moyen Âge à nos jours, incluant tous les régimes politiques et deux guerres mondiales.

D’ailleurs, le Département des Peintures, sculptures, cabinet des estampes, dessins et photographies présente un grand nombre de figurines historiques et de petits soldats sont des objets d’art populaire particulièrement attachants. Les collections de figurines historiques constituent un fonds de quelques 150 000 figurines du XVIIIe au milieu du XXe siècle. Ces petits soldats renvoient le visiteur à l’univers poétique des jouets de l’enfance.

Toutes ces collections se placent, par leur qualité et leur volume, parmi les grandes collections mondiales.

Remarquez que les armures des souverains, faites sur mesure, sont des documents qui nous renseignent sur l’aspect physique des monarques. Par exemple, l’armure de François Ier révèle que le roi était un géant d’un mètre 95 environ, tandis que l’armure, dite du Dauphin, reproduit la forme voûtée du dos du futur Henri II.

Six chapeaux de Napoléon Bonaparte sont la propriété du musée de l’Armée. Le corps de Napoléon repose dans l’Hôtel des Invalides depuis 1840 et l’église du Dôme abrite les sépultures de deux des frères de Napoléon, Jérôme et Joseph Bonaparte, de son fils, l’Aiglon, ainsi que celles, plus récentes, des maréchaux Foch et Lyautey. Plusieurs autres hommes de guerre français reposent aux Invalides. Le musée de l’Armée est responsable de ces espaces.

L’historial Charles-de-Gaulle, un espace multimédia de 2 500 m², situé en sous-sol, retrace la vie et l’œuvre du général de Gaulle par l’image et le son, principalement avec des documents audiovisuels.

L’accès au musée de l’Armée est gratuit pour les militaires français et étrangers (en uniforme), ainsi que pour certaines autres catégories de visiteurs et pour les personnes présentant un Paris Museum Pass (accès libre, direct et illimité à plus de 60 musées et monuments de Paris et de la région).

Pour se rendre au Musée de l’Armée :

  • Métro / RER : Latour-Maubourg, Invalides, ligne 8, Varenne, Saint François-Xavier, ligne 13 Invalides, RER C
  • Bus: n°28, 63, 69, 80, 82, 83, 87, 92, 93, Balabus
  • En voiture: Parc de stationnement souterrain accessible par l’Esplanade des Invalides.

Coordonnées du Musée de l’Armée :

Hôtel national des Invalides
129 rue de Grenelle
75007 PARIS

Téléphone : 0810 11 33 99

Hôtel national des invalides

Hôtel national des invalides

Hôtel national des Invalides. Photo : Photogra Fer

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>