Monuments de Paris

Un peu plus sur la Tour Eiffel

Un peu plus sur la Tour Eiffel

Quelques faits curieux sur la Tour Eiffel

La hauteur total de la Tour Eiffel est de 324 mètres. La hauteur du premier niveau de la Tour est de 57,63 mètres. Le deuxième étage est situé à la hauteur de 115,75 mètres et le troisième étage se situe à 276,13 mètres

On compte 1665 marches du sol au sommet de la Tour en utilisant les escaliers du pilier Est. Toutefois, l’escalier du 2e au 3e étage est interdit au public et on ne peut donc monter jusqu’au sommet de la Tour Eiffel par l’escalier. Il est possible de monter par l’escalier jusqu’au deuxième étage. Ensuite, on prend les ascenseurs menant jusqu’au sommet. Deux cabines effectuent une centaine de montées par jour du sol au deuxième étage, toutes les 8 minutes environ.

À la base, la Tour mesure à ce jour 125 mètres sur 125 mètres. Elle est en fer puddlé. Le fer puddlé est affiné dans un four spécial dit (four à réverbère) à partir de fonte et de scorie oxydante – Cette technique vit le jour au début du XIXe siècle en Angleterre.

La mise en peinture complète de la Tour Eiffel est effectuée tous les sept ans et sa durée est de 15 mois. Pendant cette période, 60 tonnes de peinture, couleur brune « Tour Eiffel » en trois tonalités (du plus foncé en bas au plus clair au sommet) sont employées pour couvrir 200 000 mètres carrés. Vingt-cinq peintres font le travail et ils ne travaillent qu’au pinceau. On estime à 15 tonnes environ le poids de peinture érodée entre deux campagnes.

La Tour ne repose pas ni sur de l’eau ni sur du mercure. Au fait, ses fondations sont en maçonnerie. Les vérins furent utilisés au moment de la construction pour régler l’inclinaison des pieds de la structure afin d’ajuster la plate-forme du premier étage.

La Tour n’oscille pas sous l’action du vent, mais l’amplitude peut arriver jusqu’à  9 cm sous l’effet de la chaleur que fait dilater le fer.

La Tour Eiffel attire les foules. Rien d’étonnant à cela : tous les sondages le prouvent, la Tour est le premier monument qui symbolise le mieux l’Europe. Seulement pour les tickets, on dépense deux tonnes de papier par an.

tour eiffel la nuit

Paris la nuit. Photo : © Grandquébec.com

Deux restaurants sont présents sur la Tour: « 58 Tour Eiffel », situé au 1er étage et « Le Jules Verne », restaurant gastronomique, situé au 2e étage.

La Tour est composée de 18 038 pièces métalliques, le poids total de la structure est de 10 100 tonnes et le poids de la charpente métallique est de 7 300 tonnes. Pour l’éclairage et l’illumination, on y utilise plus de 100 modèles de lampes, soit 10 000 ampoules.

Pour le nettoyage, des équipes spécialisées qui assurent l’entretien ménager de la Tour utilisent chaque année 4 tonnes de chiffons ou de papier d’essuyage, 10 000 doses de produits d’entretien divers, 400 litres de produits de nettoyage et 25 000 sacs poubelle.

Tour Eiffel

Vue de la tour Eiffel

Vue de la Tour Eiffel sur le complexe du palais Chaillot, Aquarium de Trocadero et Musée de l’Homme. Photo : © Grandquébec.com

En matière d’incendie, le monument est équipé d’un système de 530 points de surveillance, d’un réseau de sprinklers, de plus de 200 extincteurs de toutes natures. Les bouches à incendie sont alimentées pour les 2 premiers étages par une colonne venue du sol, et au sommet par des réserves d’eau pressurisées.

Quant aux métiers, les gens qui travaillent au sein de la Société d’Exploitation de la Tour Eiffel peuvent être agents d’accueil (tous polyglottes), électriciens, mécaniciens, plombiers, peintres, serruriers, informaticiens, menuisiers, administrateurs, vendeuses, postières, des restaurateurs, maîtres d’hôtel, cuisiniers, agents de sécurité, équipes d’entretien…

La tour illuminée. Vidéo : © GrandQuebec.com

Voir aussi :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>