Monuments de Paris

Arc de Triomphe

Arc de Triomphe

Arc de Triomphe

L’Arc de Triomphe, situé au centre de la place Charles de Gaulle-Étoile, est l’un des plus connus monuments parisiens. D’une hauteur de 55 mètres, il couronne l’avenue des Champs-Élysées et il est décoré de hauts et bas reliefs retraçant des exploits des armées de la Révolution et de l’Empire. Depuis sa terrasse, située à près de 50 mètres de haut, une vue panoramique s’ouvre et on admire l’ensemble des douze avenues qui partent depuis la place Charles de Gaulle-Étoile. La plupart de ces avenues portent le nom d’une célèbre bataille (ces artères ont été percées au XIXe siècle sous l’impulsion du baron Haussmann, alors préfet du département de la Seine).

L’Arc de Triomphe est large de 45 mètres. La hauteur de la grande voûte est de 29,19 mètres et sa largeur est de 14,62 mètres.

La construction de l’arc débute en 1806 sur ordre de Napoléon Bonaparte afin de rendre hommage aux armées françaises de l’Empereur. Le monument est achevé 30 ans plus tard, sous le règne de Louis-Philippe, dernier roi de France. Les architectes qui ont dressé ses plans sont Chalgrin, L.-R. Joust, Huyot, H. de Thury et Blouet. Plusieurs sculpteurs ont collaboré à la construction, dont Cortot, Etex, Lemaire, Pradier et Rude. Les quatre groupes sculptés les plus importants de l’Arc du Triomphe sont les suivants :

  • Le Départ des volontaires de 1792 (La Marseillaise), par François Rude ;
  • Le Triomphe de 1810, par Jean-Pierre Cortot ;
  • La Résistance de 1814, par Antoine Étex ;
  • La Paix de 1815, par Antoine Étex.

Le 11 novembre 1920, soit le jour du deuxième anniversaire de la fin de la Première guerre mondiale, le corps du Soldat Inconnu représentant les 1 500 000 combattants français tombés était descendu dans le caveau situé sous l’Arc et la Dalle Sacrée fut scellée sur lui. En 1923, on alluma une flamme sur ce tombeau afin qu’on ne l’oubliât pas. Depuis lors, même pendant l’occupation de 1940 à 1945, La Flamme du Souvenir ne s’est jamais éteinte et elle est ravivée tous les soirs à 18h30.

C’est l’association La Flamme sous l’Arc de Triomphe qui organise les cérémonies de ravivage ainsi que les dépôts de gerbes et prises de Flambeau par les associations qui la constituent. La cérémonie, intitulée Entre guerres et paix, accorde une large place au multimédia. Elle propose une lecture de l’histoire du monument.

arc de triomphe

Arc de Triomphe. Photo © Tous droits réservés GrandQuébec.com

Aujourd’hui, la Grande Salle intérieure de l’arc est répartie en sept stations et trois niveaux, l’histoire de l’Arc de Triomphe y est retracée par le biais d’un grand nombre de gravures, photographies et objets. Une présentation multimédia raconte l’histoire de façon contemporaine, interactive et ludique.

La durée approximative de la visite de l’Arc de Triomphe est de 45 minutes. L’entrée est payante mais le 1er dimanche de chaque mois de novembre à mars on peut la visiter gratuitement.

paris exposition

Vue panoramique de Paris depuis l’Arc de Triomphe. Photo : © Tous droits réservés GrandQuébec.com

Voir aussi :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>