Outaouais

Hydroélectricité

Hydroélectricité

En 1902, le premier barrage sur la rivière des Outaouais est érigé au-dessus de la colline du Parlement, à l’emplacement de la première chute à billots et la production d’énergie électrique commence dans l’Outaouais.

Près de deux décennies plus tôt, en 1884, la ville de Pembroke en Ontario est devenue la première au Canada à éclairer ses rues à l’électricité. Une dynamo a été couplée à un moulin sur la rivière Muskrat, près de son confluent avec l’Outaouais.

Au cours du XXe siècle, des barrages sont construits sur la plupart des grandes cataractes de la rivière. Plus de 3,5 mille MW d’électricité ont été tirés de la rivière et de ses affluents annuellement dans la décade des années 80.

De plus, un nouveau type de réacteur nucléaire est construit près des falaises de granit de près de 200 mètres de hauteur de la rivière des Outaouais. L’emplacement est choisi pour son isolement comme mesure de sécurité. De plus, une grande quantité d’eau de refroidissement est nécessaire pour le réacteur et à cet endroit, la rivière fait plus d’un kilomètre et demi de largeur et sa profondeur dépasse les 70 mètres. Bien que ces installations soient situées en Ontario, leur rôle dans le développement de la région des Outaouais est indiscutable.

Aujourd’hui, le bassin de la rivière des Outaouais compte au moins 43 centrales hydro-électriques, dont les principaux réservoirs sont :

Rivière des Outaouais :

  • Dozois
  • Rapide VII
  • Quinze
  • Témiscamingue
  • des Joachims

Rivière Montréal :

  • Lady Evelyn

Rivière Kipawa :

  • Kipawa

Rivière Madawaska :

  • Bark Lake

Rivière Gatineau :

  • Cabonga
  • Baskatong

Rivière Lièvre :

  • Mitchinamécus
  • Kiamika
  • Poisson Blanc

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>