Oubliez le boulot !

Voyage à Saint-Ulric

Voyage à Saint-Ulric

Voyage à Saint-Ulric

Sise entre le fleuve Saint-Laurent et la montagne, à l’ouest de Matane, la municipalité de Saint-Ulric se caractérise par une magnifique nature située entre les vents des montagnes au sud et les marées du fleuve au nord. Le logo touristique de Saint-Ulric nous le confirme bien: La mer, le vent, c’est dans notre nature!

Au gré des saisons, le visage de Saint-Ulric change et offre une multitude d’attraits. Le charme des montagnes, des rivières et des lacs, de la forêt et des champs, de même que son fleuve aux eaux calmes ou déchaînées sont le reflet de la vivacité et de la quiétude de ses gens.

Différents attraits s’offrent aux visiteurs et touristes. Deux sites récréo-touristiques sont situés autour des deux principaux lacs du territoire municipal, soit le lac Minouche et le lac Des Îles. Entourés de nombreux chalets d’été et de résidences, ces merveilleux centres de villégiature offrent une vie agréable et paisible à leurs utilisateurs.

La municipalité de Saint-Ulric propose aux visiteurs la route Récit des paysages, un parcours touristique pour découvrir les beautés naturelles et les gens du lieu. Ce trajet invite à parcourir des paysages naturels et bâtis comme étant en évolution et en devenir. En effet, ces paysages ne demandent pas mieux que d’être investis par le regard et tous les sens, qu’on y défile à la vitesse de la marche à pied, de la ballade en vélo ou de la trajectoire en automobile.

Le parcours invite à un tour de village pour progressivement pénétrer dans les terres agricoles, côtoyer la Rivière Blanche, s’élever sur les hauteurs et admirer les Éoliennes, la Côte Nord et redescendre au niveau du fleuve et des plages.

En été, une signalétique indique les points d’intérêt de la route et sur chaque site, on peut consulter un présentoir explicatif.

On peut se procurer une carte du parcours au Centre de Développement Touristique de la Rivière Blanche, localisé au Centre Paul H Bernier, situé au 3037 du Centenaire (route 132).

Un magnifique moulin à vent se trouve à l’intersection de la Route Centrale et du Rang 4. La conception et la fabrication de ce moulin ont été réalisées par un artisan de Saint-Ulric sous la responsabilité du comité embellissement ainsi que du conseil municipal et de nombreux bénévoles.

Voici les points d’arrêt principaux du parcours Récit des paysages :

  • Le Centre de Développement Touristique de la Rivière Blanche.
  • La Promenade des Rives et de la Pointe : il s’agit d’une promenade le long du fleuve, du côté est du village. On y a installé une bande de verdure entrecoupée d’îlots de plantes et de fleurs. Les usagers peuvent flâner tout le long du parcours tout en jouissant d’un paysage exceptionnel. En soirée, ils pourront y admirer par beau temps, les magnifiques couchers de soleil aux couleurs éblouissantes.
  • La Maison de l’Art indiscipliné : M. Léonce Durette a acheté cette maison en 1958. Un jour qu’il revenait de la Côte-Nord où, comme beaucoup de ses compatriotes, il exerçait le métier de bûcheron, lui vint l’idée de travailler le bois récupéré. Il commence par fabriquer un ensemble de salle à dîner, puis des cadres, des lampes, des meubles pour les enfants… il lambrissa murs et plafonds de sa maison… L’intérieur ainsi ouvragé de fond en comble, il n’allait pas s’arrêter!
  • La Halte du Parc des Rives.
  • L’église de Saint-Ulric.
  • Les Tourbières M.L. Ltée : La tourbe de sphaigne se forme sous les climats froids et humides, dans des endroits où l’eau circule mal. C’est dans ces milieux humides que le manque d’oxygène et le taux d’acidité élevé ralentissent l’activité de micro-organismes qui décomposent les débris de mousse de sphaigne. De cette façon, la création du dépôt de tourbe est favorisée. Ces conditions sont propices à la présence de végétaux spectaculaires malgré leur petite taille. Rappelons que de 1864 jusqu’à 1935, au Québec, la tourbe récoltée fut utilisée comme combustible pour les locomotives. Depuis cette date, la récolte sert principalement à des fins horticoles. Pour préparer la tourbe à son utilisation, il faut appliquer un procédé spécial, dont les étapes comprennent le drainage, l’aspiration, le séchage en l’ensachage.
  • Le Pont couvert Pierre-Carrier
  • Le Moutonnoir.
  • Les Ailes du vent (Le parc éolien Le Nordais).
  • Le Centre d’art La Mer Veille.
  • Le Centre équestre du Phare ouest (Venez à cheval voir les éoliennes).

st ulric

St-Ulric. Source : st-ulric.ca

Pour compléter la lecture :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>