Oubliez le boulot !

Voyage à Parent

Voyage à Parent
Voyage à Parent

L’ancienne municipalité de Parent, fondée en 1913, est devenue un secteur de la ville de La Tuque depuis 2003. Parent se trouve à 150 kilomètres à l’ouest de La Tuque.

La population de Parent atteint les 320 habitants qui travaillent en majorité à la scierie Kruger (cependant, avec l’avènement de la crise dans l’industrie du bois, l’avenir de la scierie est incertain).

Parent est située dans l’immense forêt exploitée par l’entreprise Kruger et par plusieurs pourvoiries. La ville est bien connue de nombreux amateurs de chasse et de pêche (le Haut-Saint-Maurice offre plusieurs parcours canotables reconnus par la Fédération québécoise du canot et du kayak).

À Parent, se trouve également le sentier de motoneige #83 et le circuit de quad du Haut-Saint-Maurice. De plus, le train de voyageurs Abitibi qui relie Montréal à Senneterre, dessert le village de Parent.

Parmi les attraits touristiques les plus importants, on trouve ici la rivière Bazin avec ses rapides, un circuit célèbre de canot-camping, catalogué et cartographié par la Fédération québécoise du canot et du kayak. En bordure de la rivière Bazin, on aperçoit les vestiges d’une centrale et d’un barrage désaffectés.

Un ancien site militaire démantelé, la montagne du radar, se trouve à environ 5 kilomètres de Parent. La base du radar vaut la visite. Du sommet de la colline, on peut admirer un beau panorama.

Parmi les bâtiments historiques, on peut citer la caserne de Parent qui loge aujourd’hui les services municipaux.

Le camping régional de Parent possède 30 emplacements boisés.

On mise sur la possibilité d’ouvrir une mine de mica en cas de fermeture de l’usine Kruger, et sur le développement du tourisme pour sauver Parent. En effet, les possibilités de tourisme y sont excellentes, entre autres grâce au passage régulier du pittoresque train Abitibi.

logo parent

Activités touristiques
Vivez une douce aventure au cœur de notre région !

Nous vous convions à une rencontre intime avec la Haute-Mauricie. À titre de district de Ville de La Tuque, Parent couvre un vaste territoire, (dont Clova, la réserve faunique du Gouin et certaines communautés autochtones) d’où se dégage une grande sérénité, inspirée par la douceur de son relief.

Pour faciliter votre séjour chez nous, à Parent, nous avons regroupé ici-bas une série d’activités pratiquées en région.

Parent Lac Mauser

Lac Mauser, Parent
 

Pêche à la ligne

Été comme hiver, la pêche à la ligne permet d’accéder à cet univers invisible, largement dominé par les poissons. Les pourvoyeurs des alentours seront très heureux de vous accueillir et de vous faire découvrir les plus beaux endroits pour capturer de belles prises. Il sera aussi possible de louer un canot ou une chaloupe à moteur avec ou sans guide. Les gites, relais et auberges de notre localité se feront un plaisir d’être vos hôtes lors de votre séjour qui sera, nous en sommes certains, inoubliable.

Chasse : petits et gros gibiers

Nos vastes forêts font le bonheur des amateurs de chasse sportive. Le petit gibier consiste surtout en des oiseaux de lacs ou de forêts, telles la gélinotte huppée, le tétras de savane (perdrix), l’oie blanche et les différentes sortes de canards, mais la chasse au lièvre est aussi fort populaire. Le gros gibier représente un défi de taille. On peut chasser, en plus du populaire orignal, l’ours noir. Un nombre limité de permis de chasse à l’original est émis chaque année.

Excursion en avion et en hydravion

Vous pouvez tout simplement faire un tour d’hydravion ou encore organiser votre propre itinéraire de voyage ou l’expédition de votre choix, en engageant un pilote professionnel. L’hydravion, les monomoteurs et les bimoteurs vous permettront tout cela à des prix abordables.

Pique-nique et baignade

Par une chaude journée d’été, rien n’est plus agréable qu’un bain de nature. Offrez-vous un pique-nique, une baignade ou quelques heures d’oisiveté sur l’une de nos plages désertes. Si vous naviguez sur le Lac Mauser, le Dandurand, le Dix milles, le Decelles, ou la réserve faunique du Gouin, vous pourrez y trouver plusieurs plages naturelles et désertes où il fait bon se rafraîchir et prendre une petite bouchée.

Canotage

Le canot est le mode de déplacement tout désigné pour parcourir ce territoire de lacs, dans la plus pure tradition des premiers habitants de la Haute-Mauricie, celui du soleil et du vent. La Haute-Mauricie offre plusieurs circuits canotables reconnus. Plus particulièrement, dans notre localité, celui de la rivière Bazin. On peut y observer de nombreux rapides ainsi que les vestiges d’une centrale hydroélectrique et d’un barrage désaffectés. http://www.canot-kayak.qc.ca/.

Courte, moyenne et longue randonnée pédestre et vélo de montagne

Le réseau de sentiers pédestres et de vélo de montagne se ramifie aux quatre coins de la région. On y compte aujourd’hui 97 km de sentiers balisés, dont 19 km non accessibles aux engins motorisés (VTT). Dans ce territoire de collines, la monotonie n’a pas cours. Les montées et descentes sont récompensées par des points de vue saisissants. Vous pouvez choisir entre une petite marche de moins d’une heure ou une excursion d’une journée.

À pied ou à vélo, que vous soyez débutant, intermédiaire ou expert, vous pourrez vous promener sur d’anciens chemins forestiers qui longent plusieurs beaux lacs et qui traversent la riche forêt boréale.

Camping en terrain et camping sauvage

Parent dispose d’une trentaine d’emplacements de camping semi-aménagés et rustiques pouvant répondre à vos besoins. Toutefois, il est aussi possible de partir à l’aventure et de parcourir nos lacs et forêts afin de dénicher votre petit coin de paradis.

Cueillette de bleuets sauvages, et de champignons (mycologie)

Tout ce dont vous avez besoin, c’est d’un bon panier, d’un bon couteau, de chasse-moustiques, de bonnes bottes de marche ou de pluie, d’une boussole ou d’un GPS, de bouteilles d’eau, d’un outil de jardinage pour cueillir les champignons… et le tour est joué ! En août et septembre, vous trouverez les bleuets et les champignons un peu partout en parcourant les sentiers. En mai, les fins connaisseurs pourront cueillir une certaine variété de têtes de violons. Bien que moins abondantes que les bleuets, les petites fraises et les framboises sauvages régalent aussi bien des palais.

Source de l’article : Marie-Claude Guimond, Responsable du dossier Tourisme Parent

Pour contacter Tourisme Parent : mcguimond@tlb.sympatico.ca ou mcguimond@hotmail.com

Photo du lac Mauser, par Marie-Claude Guimond

Pour en apprendre plus :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>