Oubliez le boulot !

Voyage à L’Islet

Voyage à L’Islet

Voyage à L'Islet-sur-Mer

Le fleuve Saint-Laurent et le plateau appalachien, sillonné par de nombreux cours d'eau, parsemé des forêts de résineux ou d'érables à sucre, font de L’Islet un paysage d’une beauté incroyable en plus de une ville avec plusieurs objets du patrimoine national et d’intérêt des visiteurs.

Le mont du Pain-de-Sucre, dont l’origine du nom vient  des cabanes à sucre que le mont abrite. De février à avril le mont est facilement repéré par des colonnes de fumée qui s'élèvent dans le ciel de grands chaudrons et par de magnifiques odeurs de la cuisine des acériculteurs de L'Islet qui connaissent tous les secrets du bon sirop d'érable et offrent une multitude de produits de transformation, tels que tire, sucre, bonbons et autres.

Le musée maritime du Québec se trouve au coeur de L’Islet, parce que L’Islet a connu dans le passé une activité maritime intense et il a été appelé à juste titre patrie des marins.

Le célèbre capitaine Bernier dont le nom porte le musée, était né ici. Au total, L’Islet a fourni quelque deux cents capitaines et pilotes à la marine marchande canadienne.

Parmi les monuments historiques, on trouve l’église Notre-Dame-de-Bonsecours qui conserve une oeuvre mosaïque réalisé avec la contribution d'artistes et d'architectes les plus importants du Québec.

On admire la Chapelle Saint-Joseph, Chapelle de procession des marins de  L'Islet-sur-Mer, construite en 1834, faite de bois ce qui la distingue de la majorité de ce type des chapelles faites en pierres. La chapelle est dédiée à la mémoire des marins de la paroisse, disparus en mer. Sur les murs intérieurs on retrouve le nom de ces marins.

La Salle des Habitants de L'Islet-sur-Mer, classée bâtiment historique, est un édifice recouvert de bois, avec un toit à quatre versants, recouvert de tôle « à la canadienne », construite au bord du fleuve en 1877, puis déménagée au cœur du village en 1956.

L’église Saint-Eugène, dont le tabernacle du maître-autel a été créé par Paul Jourdain dit Labrosse vers 1740.

L’église Sacré-Cœur située au cœur de L'Islet.

De nombreux gîtes, auberges, hôtels et campings, dont le camping municipal Rocher Panet et le camping sauvage Retour aux sources accueillent les touristes.

Voir aussi :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>