Oubliez le boulot !

Escapade à Taschereau

Escapade à Taschereau

Municipalité de Taschereau comme destination touristique

La superficie de la municipalité de Taschereau dans l’Abitibi-Ouest, est de 265 kilomètres carrés.

Elle est  entourée de forêts, de nombreux lacs et rivières qui font la joie des pêcheurs et le village se trouve à la porte d’entrée du Parc national d’Aiguebelle.

Une longue piste cyclable traverse la municipalité, en la liant avec Rouyn et autres municipalités de la région des sports d’hiver, tels que la motoneige, se quad, la raquette ou le ski peuvent y être pratiques et quelques site de camping d’été et d’hiver y ont été aménagés.

En bordure du lac Loïs et du lac Matissard, des chalets ont été construits pour offrir le confort aux vacanciers.

Une jolie église vous accueillera et le Centre Récréatif de Taschereau offre un patinoire intérieur, un terrain de baseball,  tennis,  volley ball.

Canton de Taschereau

Baigné au nord par les eaux du golfe du Saint-Laurent, ce canton, de forme irrégulière, est arrosé notamment par les rivières de Manche-d’Épée, du Gros Morne et de l’Anse Pleureuse, à quelques kilomètres à l’est de Mont-Saint-Pierre. Ces trois cours d’eau qui débouchent sur la côte gaspésienne, près des hameaux portant ces noms, entaillent profondément un relief qui culmine autour de 600 m vers le centre de cette division géographique qui reste inhabitée, hormis les hameaux précités et celui des Côtes-du-Portage. C’est en honneur d’Elzéar-Alexandre Taschereau (1820=1898), premier cardinal canadien, né à Sainte-Marie en Beauce, que ce canton a été nommé. Ordonné prêtre à l’âge de 22 ans, il s’occupa d’administration scolaire avant d’obtenir son doctorat en droit canon en 1856. Il fut, à partir de 1860, supérieur du Séminaire de Québec et recteur de l’Université Laval avant d’être sacré évêque en 1871 et élevé au cardinalat en 1886. C’est sous son mandat que plusieurs communautés religieuses françaises commencèrent à s’établir au Québec. Homme modéré, ce prélat a participé à plusieurs des grands débats de son époque, tels ceux portant sur le libéralisme, l’ultramontanisme, les relations de l’Église et de l’État et la question universitaire qui opposa longtemps les villes de Montréal et de Québec. Le canton a été proclamé en 1920.

Municipalité de Taschereau

Cette municipalité de l’Abitibi à l’ouest d’Amos occupe une superficie de près de 235 km2, dans la partie sud-est de la MRC d’Abitibi-Ouest, à une trentaine de kilomètres au sud-est de Macamic. Elle enclave entièrement la municipalité de village homonyme dont elle a été détachée en 1929, alors que cette dernière se dénommait encore Privat. Louis-Alexandre Taschereau a été premier ministre du Québec de 1920 à 1936. En mai 1986, les autorités municipales sanctionnaient le gentilé Taschereau qui cristallise le sentiment d’appartenance des citoyens à leur coin du pays.

Église de Taschereau

Église de la municipalité, photo libre de droits.

Laissez un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *