Oubliez le boulot !

Fin de semaine à Lac-Simon

Fin de semaine à Lac-Simon

Voyage à Lac-Simon 

La municipalité de Lac-Simon regroupe mille cinq cents résidents permanents, mais d’autres mille cinq cents résidents saisonniers y viennent chaque année pour y passer leurs vacances ou une fin de semaine.

C’est une municipalité touristique qui offre aux visiteurs plusieurs activités intéressantes, telles que le jeu de golf dans le Club de golf Montpellier, situé sur les rives du Lac Simon, en pleine nature qui est un endroit idéal pour les tournois ou rencontres en famille. En juillet, ce club organise de beaux feux d’artifice, ainsi que des défilés et des concours de bateaux illuminés, en plus de compétitions équestres.

La liste des établissements offrant des services aux visiteurs est longue, nous la reproduisons dans notre note sur la municipalité de Lac-Simon, mais elle inclut chalets, gîtes, hôtels, restaurants, bar et autres services d’hébergement, de loisir et de restauration.

Lac Simon

Alimenté du nord notamment par les lacs Gagnon et Preston, le lac Simon qui s’étale sur presque 12 km de longueur est situé au sud de la réserve faunique de Papineau-Labelle et à 32 km au nord-nord-ouest de Montebello. Sa décharge abondante, décrivant un ample méandre, diminue soudain et laisse place à un filet d’eau qui contourne l’ouest du mont Vézeau (350 m) dans le cours de la rivière de la Petite Nation. À 213 m d’altitude, sa rive ouest plus hospitalière que la rive opposée qui, toutefois n’est pas inhabitée, a facilité un développement linéaire formant un noyau de peuplement plus dense dans la municipalité de Lac-Simon.

Vers le sud accueillant et au contour fort varié, le lac est garni d’une terre assez grande nommée Île du Canard Blanc. Le lac Simon, prolongé au sud par le lac Barrière, est séparé par une pointe s’avançant très près de la rive est. Il portait le nom de Lac Barrière, selon une attestation datée de 1863, et en 1884, selon le rapport d’arpentage de N.-C. Mathieu du canton de Preston, la double dénomination de Barrière ou Simon. Par la suite, la partie nord du plan d’eau a pris le nom de Simon, pendant que le toponyme Lac Barrière continuait d’identifier la partie sud. L’usage individualisé des deux toponymes semble s’être imposé au début du XXe siècle, puisque Pierre-Georges Roy (1906) fournit le motif d’attribution de Lac Simon dans Les Noms Géographiques de la province de Québec.

Hameau de Singer

Le hameau de Singer est situé à 3,5 km à l’ouest du lac Simon, dans l’Outaouais, à 40 km au nord du Thurso. Les maisons qui le constituent s’éparpillent le long d’une route secondaire, parallèlement le long d’une route secondaire, parallèlement à une voie de chemin de fer, sur un terrain plat et presque à la confluence de la rivière Laroche et du ruisseau Vert. Un bureau de poste l’a desservi de 1928 à 1941. L’origine et la signification de ce nom sont inconnues.

Lac Simon

Lac Simon en hiver. Photo : Marina Y.

Voir aussi :

Laissez un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *