Des nouvelles pas fraîches

Encore le verglas

Encore le verglas

Encore le verglas

C’est aujourd’hui, le 7 janvier 1998, le troisième acte d’une tempête de verglas qui ne semble plus vouloir finir. Après les 100 mm de lundi et les 20 mm de mardi, c’était 20 à 30 nouveaux millimètres qui menacent de napper la ville, et, surtout, les fils électriques, déjà trop alourdis de glace. De quoi faire claquer les arbres de toutes parts. Et saboter le travail des réparateurs d’Hydro, qui ont profité de l’accalmie d’hier pour raccorder 363 000 abonnés, avant de reperdre du terrain à toute allure.

Conclusion : tout indique qu’on va bientôt dépasser le record tout frais de 760 000 familles plongées dans le noir, ou du moins le frôler de nouveau.

Surtout qu’en plus d’une nouvelle couche de verglas, on attend aujourd’hui des vents de 40 km/h.

« Or, le moindre coup de vent, avec 50 mm de glace sur les fils et les arbres peut tout faire tomber, prédisait hier le météorologue Edgar Cormier d’Environnement Canada.

En fin de soirée, un nouveau pylône a effectivement plié sur la 112, près de Marieville, ce qui porte à neuf le compte des structures de métal tordues. Lundi, à Drummondville, huit géants se sont transformés en sculptures modernes.

Voyant qu’elle perdrait la partie contre les éléments, Hydro a donc appelé à la rescousse 120 équipes d’élagueurs de la Nouvelle-Écosse et de la Nouvelle-Angleterre, dès l’après-midi. Une première depuis 1965. Ces renforts s’ajouteront aux 2000 employés et retraités qui se serrent déjà les coudes depuis trois jours et trois nuits.

Au total, ce sont 82% des réparateurs de la société d’état qui s’activent dans l’Île de Montréal, où 108 mille familles restaient dans l’obscurité tard  hier soir, de même qu’en Montérégie (244 mille familles), dans l’Outaouais et les Laurentides (83 mille familles dans les deux régions).

(C’est arrivé le 7 janvier 1998).

tempete de neige

Après la tempête de neige, Côte-Saint-Luc. Photo : © Grandquebec.com

Voir aussi :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>