Des nouvelles pas fraîches

Tournée de Sarah Bernhardt

Tournée de Sarah Bernhardt

Sarah fait voir l’âme française

Sarah Bernhardt a donné hier soir (11 octobre 1916), la première représentation de sa dernière tournée en Amérique.

La grande tragédienne et sa troupe ont interprété deux pièces en un acte : «La mort de Cléopâtre », par Maurice Bernhardt et Henri Cain, et «Du théâtre au champ d’honneur», par un officier français au front.

Disons sans détour que la première de ces œuvres a laissé le public absolument froid. La célèbre artiste a certes déployé toutes les ressources de son immense talent, de son art prestigieux, mais elle n’a pu empoigner le public, le faire vibrer. La chose peut s’expliquer par le fait que la pièce étant plutôt courte, le public n’est pas préparé graduellement comme dans un drame plus étendu, à subir les émotions que provoquent les événements successifs, émotions qui vont toujours en s’accentuant jusqu’à la scène finale.

Sarah Bernhardt

Sarah Bernhardt

Sarah Bernhardt. Photographie de l’époque

Lire aussi :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>