Des nouvelles pas fraîches

Le triomphe de la réforme

Le triomphe de la réforme

Le triomphe de la réforme

Les 22 quartiers de Montréal se déclarent d’une façon très catégorique, en faveur de la réduction du nombre des échevins et du bureau de contrôle

Le peuple a parlé: 22,000 électeurs sont allés aux poils, hier (20 septembre 1909). Près de vingt mille (19,570, précisait-on ailleurs) se sont prononcés pour la réduction du nombre des échevins, et près de 19,000 (18,575, pour être plus précis) pour le bureau de contrôle. Ce fut un balayage contre les adversaires de la réforme municipale. A cause des événements d'hier, la Commission technique, qui devra être instituée quand même, avec le Bureau de contrôle, est en minorité de 10,000 voix.

Canadiens-français, anglais, irlandais ont fait leur devoir d'honnêtes citoyens, hier. Propriétaires, locataires, ouvriers, commerçants, bourgeois, millionnaires, pauvres, riches, tous, enfin, puisque l'opposition aux réformes est écrasée, anéantie, ont voulu participer au relèvement moral et financier de la ville de Montréal.

On ne peut voir plus éclatante manifestation de la conscience publique honnête. Il n'y a pas de plus bel exemple de la puissance irrésistible de l'opinion publique. La majorité dans tous les quartiers, sans exception, s'est prononcée en faveur d'un changement de régime administratif dans nos affaires municipales. Les quartiers représentés par les adversaires de la réforme ont été, peut-être, les plus violents à répudier les oppositionnistes. Le chef de ceux-ci, l'échevin Giroux, a été écrasé dans son propre quartier, Saint-Jacques.

Les quartiers qui ont remporté la palme de la majorité en faveur de la réforme sont des quartiers canadiens-français. Comment ne pas s'en réjouir?

(Publié dans La Presse le 21 septembre 1909)

Voir aussi :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>