Des nouvelles pas fraîches

Projet référendaire en veilleuse

Projet référendaire en veilleuse

Le projet référendaire mis en veilleuse

À la suite du verdict populaire, le gouvernement péquiste met son objectif référendaire en veilleuse, du moins pour la première partie de son mandat qui sera essentiellement consacrée à offrir aux Québécois « le bon gouvernement » qu’ils réclament, a déclaré le premier ministre Lucien Bouchard.

« La décision de lundi signifie très clairement que les Québécois n’estiment pas réunies les conditions d’un référendum gagnant. Les Québécois ne veulent pas de référendum actuellement, ça me parait évident. Ils veulent qu’on finisse le travail qu’on a commencé. Qu’on fasse progresser le Québec, Et c’est ce que nous allons faire, a indiqué M. Bouchard. « Je comprends très bien le message. Je l’accepte et nous allons nous y conformer. »

(1 décembre 1998, publié dans la Presse).

lucien bouchard

Lucien Bouchard, lors d’un point de presse sur son départ du Parti progressiste-conservateur, en mai 1990. Source de la photographie : © PC/Fred Chartrand. Radio-canada.ca

Voir aussi :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>