Des nouvelles pas fraîches

Les Dionne réclament 10 millions

Les Dionne réclament 10 millions

Les jumelles Dionne réclament 10 millions du gouvernement ontarien

Les trois survivantes des quintuplées Dionne accentuent leurs pressions sur le gouvernement ontarien pour qu'il leur accorde une compensation pour les avoir exploitées durant la crise des années 30. Elles demandent environ 10 millions, a indiqué M. Bertrand Dionne, le fils de Cécile Dionne, qui est aussi son agent et celui des soeurs de sa mère, Annette et Yvonne, toutes âgées de 60 ans.

"C'est négociable. Nous demandons 10 millions et nous verrons ce qui va se passer. C'est moins d'un dollar par habitant en Ontario."

Les soeurs sont maintenant à la retraite et mènent une existence paisible sur la Rive-Sud de Montréal. Émilie est morte en 1954 à l'âge de 20 ans, au cours d'une crise d'épilepsie. Marie est morte à l'âge de 36 ans, d'une cause qui n'a jamais pu être déterminée. Elle était divorcée et avait plusieurs enfants.

Nées le 28 mai 1934, sur une ferme près de North Bay, les quintuplées identiques d'Oliva et Elzire Dionne avaient rapidement suscité l'intérêt du monde entier : elles étaient en effet les premières quintuplées de l'histoire connue à avoir survécu plus de quelques jours.

À un certain moment, leur célébrité était telle que pas moins de 6 000 personnes par jour venaient observer les petites au travers d'une vitre teintée dans un hôpital, baptisé Quintland ou Pays des quintuplées. La province a récolté une somme évaluée à 500 millions grâce à l'afflux de touristes et à ses retombées.

En fouillant pour étayer la demande de compensation, Bertrand Dionne a constaté que la famille avait payé des dépenses qu'elle n'avait pas à assumer, comme l'installation de toilettes publiques pour répondre à l'afflux de touristes.

Même la grande maison bâtie spécialement pour les cinq fillettes a été payée à même les revenus des commandites commerciales des Dionne. Près de 100 000 $ ont été retirés du compte des Dionne pour payer cette maison, a constaté Bertrand Dionne.

(Texte publié dans La Presse le 13 avril 1995).

soeurs dionne

Les soeurs Dionne à l'âge de quelques mois. Photo de l'époque

Voir aussi :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>