Des nouvelles pas fraîches

Orphelins de Duplessis

Orphelins de Duplessis

Orphelins : l’Église ne s’excusera pas

L’Église du Québec ne s’excusera pas auprès des orphelins de Duplessis et ne leur versera aucune compensation financière. L`Assemblée des évêques a réitéré cette position, lors d’une réunion à Cap-de-la-Madeleine, le 15 septembre 1999, après avoir consulté les différentes instances religieuses québécoises, ainsi que les communautés religieuses touchées.

Ceux que l’on appelle orphelins de Duplessis sont des enfants qui avaient été placés en institution, sous la garde de communautés religieuses, dans les années 1950.

Aujourd’hui, certains de ces orphelins de Duplessis affirment avoir été victimes de mauvais traitements, voir d’agression sexuelle ou physiques. Depuis des années, ils demandent réparation.

Au nom de l’Église catholique du Québec, le président de l’Assemblée des évêques, Mgr Pierre Morissette, a expliqué qu’il « n’entendait pas présenter d’excuses » parce que cela « constituerait un désaveu du travail historique accompli dans des conditions difficiles par les communautés religieuses ».

(Texte publié dans La Presse le 15 septembre 1999)

orphelins de duplessis

Manifestation des orphelins de Duplessis en 1999. Photo : Archives LCN

Lire aussi :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>