Des nouvelles pas fraîches

Vive la nudité !

Vive la nudité !

Nudité sur nos plages ?

Chaque été, des milliers de Québécois s’adonnent à la pratique du naturisme, soit dans des camps privés, soit sur des plages dites plages libres. Malgré les menaces que fait peser sur notre épiderme la diminution de la couche d’ozone, le nombre d’adeptes de la nudité intégrale irait même en augmentant.

L’année dernière, deux nouveaux clubs privés ouvraient leurs portes, portant à onze le nombre de ces endroits où l’on peut s’adonner aux activités de plein air dans le plus simple appareil.

La clientèle de ces endroits est comparable à celle de tout autre terrain de camping. On y retrouve surtout des familles, mais également des gens de tous les âges et de tous les niveaux socioéconomiques. Certains y fixent leur roulotte pour y passer tout l’été, alors que d’autres n’y feront qu’une visite annuelle.

S’il faut en croire Michel Vaïs, fondateur de la Fédération québécoise de naturisme (FQN), il y aurait au Québec au moins 900 000 adeptes du naturisme.

(Texte publié dans La Presse, le 22 juillet 1989)

nudité sur plage

Ce qui attend le Québec ? (Sur une plage publique de Dubaï. Photo publiée le 29 mars 2009 sur Flickr par Ben Visbeek.)

Voir aussi :

1 commentaire

  1. Aude Wessel

    2014/11/20 at 6:12

    Il y a sur cette photo une tenue tout à fait inappropriée sur une plage, osons le dire, ridicule et même provocante.

    Les gens de Dubaï seront d’accord avec moi là-dessus; le problème, c’est qu’ils ne pensent pas à la même personne!

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>