Des nouvelles pas fraîches

Mort du colonel Barker

Mort du colonel Barker

Mort d’un as canadien de la Grande Guerre

Ottawa – Le colonel William George Barker, V.C., D.S.O., M.C., qui, au cours de la Grande guerre, avait détruit plus de 52 aéroplanes ennemis, le second des as canadiens, a été tué instantanément cet après-midi (12 mars 1930), alors qu’un avion qu’il était à essayer s’est écrasé sur le sol.

La tragédie s’est produite devant les yeux terrifiés d’un certain nombre de fonctionnaires du service aérien du ministère de la défense national qui s’étaient rendus sur les lieux pour voir l’aéroplane nouveau s’élever pour la première fois dans les airs.

Le colonel Barker n’avait quitté le sol que depuis une dizaine de minutes et son appareil volait à peu de hauteur quand l’on vit l’avion ralentir comme si l’aviateur essayait de lui faire prendre un subit mouvement d’ascension. L’appareil monta, s’arrêta un instant, puis piqua tout à coup vers le sol, où il s’écrasa en une masse de débris.

Nouveau biplan

L’avion était un nouveau biplan Fairchild à deux sièges envoyé pour être inspecté par des représentants du service aérien civil du ministère de la défense nationale. Le colonel Barker était président de la Fairchild Aviation Corporation of Canada. Il était arrivé vers 1 heure à l’aérodrome de la Force aérienne canadienne, au parc Rockliffe, et disait qu’il désirait faire lui-même une envolée. Dix minutes plus tard, on retirait des débris son cadavre mutilé.

As canadien de la grande guerre, Barker s’était classé immédiatement après son camarade, le colonel W.A. Bishop, V.C.

Il était né à Dauphin, Manitoba, et était âgé de 36 ans. Il n’avait que vingt ans lorsqu’il partit pour le front. Il a été deux fois blessé durant la guerre.

L’on comptait officiellement à son compte 52 aéroplanes ennemis abattus, mais il en avait descendu en réalité plus que cela. Il portait de nombreuses décorations étrangères, en plus des décorations britanniques.

william george baker

Colonel William George Baker. Photo d'auteur inconnu, du domaine public (1918-1919)

Voir aussi :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>