Des nouvelles pas fraîches

Alerte à la méningite

Alerte à la méningite

Nouvelle alerte à la méningite

Sylvie Bouthillier n'en finissait plus hier (5 janvier 1992), de répondre au téléphone.

Secrétaire au Département de santé communautaire de Valleyfield, elle a répondu à une centaine d'appels, surtout de parents d'adolescents inquiets après avoir appris la mort de la jeune Christina Pauzé par suite d'une méningite. La situation était d'ailleurs similaire à Rigaud et dans plusieurs hôpitaux dans l'Ouest de l'île de Montréal.

Au Département de santé communautaire (DSC) de Valleyfield, les cas susceptibles de soulever de l'inquiétude étaient référés à une équipe de médecins et d'infirmières qui répondaient aux questions.

Maladie d'origine bactérienne ou virale, la méningite affecte habituellement des gens dont le système immunitaire est faible, comme les jeunes enfants et les gens âgés. On croit que le phénomène actuel pourrait être le résultat d'une nouvelle souche de bactéries particulièrement virulentes et affectant les adolescents. Certains individus sont porteurs de ces bactéries ou de ces virus mais sans que la maladie se manifeste (asymptomatique).

Selon le docteur Jocelyne Sauvé, responsable du DSC de Valleyfield, il ne saurait être question pour l'instant de procéder à une vaccination préventive comme dans certaines écoles de Saint-Jérôme, là, où plusieurs cas de méningites avaient récemment été signalés.

(Texte publié dans le Journal de Montréal, le 6 janvier 1992).

vaccination

Docteur. Image: Suat Eman / FreeDigitalPhotos.net

Lire aussi :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>