Des nouvelles pas fraîches

Crimé organisé au Canada

Crimé organisé au Canada

La pieuvre plus prospère que jamais

La plus puissante organisation criminelle au monde, la pègre italienne, est composée au Canada de trois grands groupes : la mafia sicilienne, la Ndrangheta et la Cosa Nostra. Ces groups sont surtout actifs en Colombie-Britannique, en Ontario et bien sûr au Québec, où les mafiosi sont considérés comme les chefs de file du crime organisé du Canada.

Ces criminels sont aussi présents dans d’autres provinces canadiennes, mais de façon beaucoup moins envahissante. Terre-Neuve et la Nouvelle-Écosse, par exemple, servent de débouchés et de tremplins pour leurs activités illicites.

Selon les experts de la police, les mafiosi ont choisi de s’établir au Canada pour les raisons suivantes :

  • Il n’y a pas de loi contre le crime organisé;
  • L’immensité du territoire et la proximité des Etats-Unis, où la surveillance des frontières est peu étanche;
  • La faiblesse des lois fiscales canadiennes qui permettent de blanchir les énormes profits de leurs divers trafics;
  • Les peines de prison moins sévères, assorties d’un système de libération conditionnelle plutôt accommodant;
  • Des services de police pour le moins désorganisés.

Résultat : le crime organisé est plus prospère que jamais au Canada. Le trafic de drogue et la contrebande d’alcool sont florissants, et les entreprises de lessivage d’argent n’ont jamais lavé si gros et si … blanc. De plus en plus, les mafiosi se donnent un air respectable et acquièrent du pouvoir dans les milieux financier et politique.

(Texte publié dans La Presse, le 6 avril 1996)

Pour en apprendre plus :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>