Des nouvelles pas fraîches

Le Lusitania torpillé

Le Lusitania torpillé

Le Lusitania torpillé : près de 1500 morts

Le Lusitania de la ligne Cunard a été coulé sur les côtes d'Irlande par les Teutons

Note : l'article, paru dans les médias le 8 mai 1915, ne ménage pas ses mots à l'endroit des Allemands. Il faut donc le lire en se plaçant en contexte et des sentiments de l'époque.

C'est en vain qu'on se berçait hier, le 7 mai 1915, d'espoir: le Lusitania a péri, et avec lui, près de 1500 passagers sur les deux mille qui étaient partis de New York il y a quelques jours. Parmi les morts, on compte un grand nombre de Canadiens dont plusieurs Montréalais, et pas moins de deux cents Américains.

Le monde entier frémit de colère contre les bandits teutons. Les deux mille passagers du Lusitania n'avaient commis aucun acte d'hostilité. Au contraire, c'est avec confiance qu'ils s'étaient embarqués, en dépit des nombreux avis qui plusieurs entre eux avaient reçu, du barbare projet qui avait été préparé par les odieux pirates qui couvrent de honte l'humanité.

Comme les plus ignobles bandits, les pirates du Kaiser attendaient à un endroit choisi d'avance, le paquebot pour le couler. Les preuves sont nombreuses du dessein bien arrêté des marins allemands, préparé avec l'effroyable sang-froid de l'Amirauté teutonne. Le Lusitania a été coulé sans avis préalable.

L'oeuvre abominable est accomplie; il reste maintenant à venger ceux qui ont subi l'outrage suprême. Quand l'Allemagne devra rendre ses comptes à la civilisation, le crime qu'elle vient de commettre en torpillant le Lusitania pèsera lourd dans la balance. La punition devra être aussi terrible que la barbarie a été froidement exercée.

Avec l'humanité toute entière, nous déplorons le drame affreux où plusieurs des nôtres ont péri. Nos sympathies vont aussi au peuple américain qui vient d'éprouver si lamentablement les bandits teutons.

Nos vaillants soldats sur le champ de bataille feront expier aux misérables Prussiens les actes de banditisme qu'ils commettent aussi bien sur mer que sur terre. L'âme de la nation américaine se révolte, elle aussi, à chaque outrage que reçoit l'Amérique.

Lee Kaiser et ses états-majors jouent un rôle terriblement dangereux.

Données techniques du Lusitania : longueur 790 pieds, 45 000 tonnes. Coût de la construction – 7 millions de dollars (en monnaie du début du XXe siècle).

Voir aussi :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>