Des nouvelles pas fraîches

Lorraine Pagé coupable

Lorraine Pagé coupable

Lorraine Pagé coupable

Lorraine Pagé, la présidente de la Centrale des enseignants du Québec (CEQ), a été reconnue coupable de vol à l’étalage et condamnée à une amende de 235$ (le 30 avril 1999).

Le juge Denis Boisvert, qui présidait le procès en cour municipale, a rejeté la demande que formulait l’avocat de la défense, Jean-Claude Hébert, pour que sa cliente puisse bénéficier d’une absolution inconditionnelle, comme le Code criminel le permet en certaines circonstances.

Si Mme Pagé avait pu bénéficier de cette disposition, elle aurait évité d’avoir un casier judiciaire, avec tous les inconvénients que cela comporte.

Dans sa décision verbale, le juge Boisvert a rappelé brièvement les faits reprochés à Mme Pagé, lesquels remontent au 10 décembre dernier.

Mme Pagé avait alors été interceptée par un agent de sécurité, au moment où elle quittait le magasin La Baie en possession d’une paire de gants en cuir, d’une valeur de 50$, sans l’avoir payé.

(C’est arrivé le 30 avril 1999).
 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>