Des nouvelles pas fraîches

Le reine et les impôts

Le reine et les impôts

La reine devra payer les impôts

28 septembre 1992 : La reine d’Angleterre devra payer des impôts sur ses revenus personnels, affirme le quotidien The Gardian qui précise que le gouvernement devrait présenter une loi en ce sens d’ici 1996 au plus tard.

La reine est actuellement exemptée de tout impôt, aussi bien sur ses revenus personnels, généralement estimés à environ six millions de livres (11 millions de dollars américains) par an, que sur les 9,8 millions de livres (18 millions de dollars US) qu’elle reçoit du gouvernement, au titre de la liste civile.

Le projet de loi dont la reine a discuté avec le premier ministre John Major prévoit également la liste civile en en éliminant la plupart des bénéficiaires actuels.

Selon le projet en discussion, seuls la reine, son époux le prince Philippe, leur second fils Andrew et la reine mère continueraient à recevoir de l’argent du gouvernement. Le fils aîné de la reine et héritier du trône, le prince Charles, tire déjà actuellement tout son revenu du duché de Lancaster, qui appartient traditionnellement au prince de Charles.

Les membres plus éloignés de la famille royale, comme le troisième fils d’Elizabeth, Edward, sa fille Anne ou sa soeur Margaret se verraient rayer entièrement de la liste civile et seraient dépendants de la générosité de la souveraine, précise encore le journal.

George VI et Élisabeth

George VI et Élisabeth

Photo : Megan Jorgensen

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>