Des nouvelles pas fraîches

Pays d’enfants pauvres

Pays d’enfants pauvres

Un pays d’enfants pauvres

Un rapport de l’UNICEF démontre que si le Canada peut se targuer d’avoir le meilleur indice de développement humain à travers le monde, sa performance est «inquiétante » en ce qui a trait à la pauvreté chez les enfants et le taux de suicide chez les jeunes.

L’édition 1996 du « Progrès des nations » indique qu’après les États-Unis, le Canada est le pays où il y a plus de pauvreté chez les enfants, soit un enfant sur sept. Le pays où la pauvreté est la plus faible est la Finlande.

La situation est encore pire pour les communautés autochtones, a par ailleurs signalé Mme Avard : Non seulement elles souffrent davantage de pauvreté, mais leur taux de suicide est sept fois plus élevé, leur mortalité infantile est deux fois plus fréquente et la moitié des étudiants décrochent.

Mais le Canada obtient un meilleur score dans d’autres domaines, comme l’alphabétisation, le niveau d’éducation et l’aide internationale.

(Cela s’est arrivé le 12 juin 1996).

femme et bébé

Une mère et son bébé. Photo : © Lucie Dumalo

Voir aussi :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>