Des nouvelles pas fraîches

Hong Kong chinoise

Hong Kong chinoise

Hong Kong redevient chinoise

Hong Kong redevient chinoise. Selon les termes du traité de 1842, la Chine reprend cette ancienne colonie britannique.

C’est la fête. De nombreux pays sont présents aux cérémonies marquant cette rétrocession, dont le Canada, représenté par Lloyd Axworthy, ministre des Affaires extérieures. En même temps, le Canada marquait la fête du 1er juillet. Tung Chee-Hwa, patron de la nouvelle région administrative spéciale, qu’est devenue Hong Kong, a déclaré hier vouloir resserrer les liens très particuliers entre Hong Kong et le Canada, lors d’une réception donnée à l’occasion de la fête du Canada.

« Les relations entre Hong Kong et le Canada ne se résument pas qu’au commerce, à la finance et à la culture, mais aussi aux gens », a dit Tung. « Nos relations sont étroites et dynamiques. Et j’espère qu’elles se resserreront au cours des années à venir. »

Tung a levé son verre en l’honneur du Canada, en présence de centaines d’invités, présents à Hong Kong pour la rétrocession de l’ancienne colonie britannique à la Chine.

Le retour de Hong Kong «servira d’exemple pour une solution définitive à la question de Taiwan», a déclaré le chef du Parti communiste et de l’armée.

La Chine doit reprendre possession en 1999 de Macao, territoire sous administration portugaise.

(C’est arrivé le 1er juillet 1997).

Hong Kong

Hong-Kong

Hong Kong. Photo : Chensiyuan

Pour compléter la lecture :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>