Des nouvelles pas fraîches

École de futurs chômeurs

École de futurs chômeurs

Une école de futurs chômeurs

Vingt ans après la grande réforme de l’éducation, à laquelle le rapport Parent donna son coup d’envol, le système scolaire du Québec apparaît « comme le stade olympique, plus monumental et jamais tout à fait achevé ». Mais si les profs ne prennent pas l’initiative de changer l’école secondaire, celle-ci formera les chômeurs de demain dans une société en stagnation.

Conférencière invitée au colloque de l’Alliance des professeurs de Montréal (CEQ), sœur Ghislaine Roquet a tracé un bilan des réformes accomplies ans le domaine de l’éducation.

« Je ne vous encourage pas à vous battre pour de meilleurs salaires. Mais je vous supplie de reprendre à pleines mains votre métier d’éducateur, de reconquérir la maîtrise perdue de votre profession. Sous peine de former les futurs chômeurs, il vous faut changer votre école et votre pratique pédagogique.

Je vous le demande pour le Québec et pour les jeunes », a dit l’ancienne commissaire de la Commission Parent.

(Texte publié le 6 novembre 1984 par La Presse).

éucation québec

On n'apprend pas à dominer le monde à travers la biologie ou les mathématiques, mais en lisant les poètes, les romanciers, les dramaturges, les essayistes. (Mario Vargas Llosa, écrivain péruvien). Photo : © Serge Keln

Voir aussi :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>