Des nouvelles pas fraîches

La famille de l’avenir

La famille de l’avenir

La famille de l'avenir

Durant les 30 dernières années, une véritable révolution sociale a bouleversé la famille. Du jour au lendemain, on est passé du modèle traditionnel à une multiplicité de modèles: monoparental, recomposé, biparental, etc. A-t-on enfin atteint un plateau? Verra-t-on d'autres bouleversements? Quelle forme prendra la famille de demain? Pour voir ce que nous réserve l'avenir en cette fin de l'Année internationale de la famille, La Presse a interrogé divers spécialistes; tout en précisant que l'exercice n'avait rien de scientifique, ceux-ci ont accepté de livrer leurs visions de l'avenir.

"Depuis l'arrivée des femmes sur le marché du travail, on a assisté à un bouleversement qui a transformé la société. Pendant les prochaines années, on assistera à une évolution des mentalités; cette évolution affectera la réalité des familles et entraînera une réorganisation sociale en profondeur".

Directeur de l'institut de formation et d'aide communautaire à l'enfant et à la famille (IFACEF), thérapeute familial et psycho-éducateur, M. Benoît Clotteau voit avec confiance l'avenir de la famille.

"Au fur et à mesure que les rôles se précisent, dit-il, on reconnaîtra que le père peut bien jouer son rôle de parent et le nombre de parents masculins ira augmentant. Quant à la société, elle devra permettre aux deux parents d'assumer leur rôle auprès de leurs enfants. Peu en peu, on en vient à un système plus communautaire d'aide à la famille".

La culpabilité exagérée ressentie par les parents qui travaillent et qui n'osent même plus se permettre de loisirs ensemble, tombera si le tissu communautaire devient plus fort : "Les parents vont reprendre le pouvoir", annonce le spécialiste.

enfants vetements

Les enfants – notre avenir. Photo : © GrandQuebec

Baby-boomers grand-parents

"Au moment où les baby-boomers s'approchent du troisième âge, toute la société s'apprête à vivre à l'heure des grands-parents. Il y a 10 ans, alors que les baby-boomers avaient de tout-petits, on parlait des enfants en garderie; aujourd'hui, on parle des ados. Dans quelques années, on va tripper grand-parent. Habitués de prendre toute la place, les baby-boomers vont continuer de le faire jusque dans la tombe.

S'il considère que les baby-boomers vont toujours tenir le haut du pavé, M. Richard Cloutier, du Centre de recherches sur les services communautaires de l'Université Laval, entrevoit tout de même une évolution sociale qui devrait marquer la prochaine génération de familles.

"On en a terminé avec les grands bouleversements en ce domaine, dit M. Cloutier. Il est probable que les familles de demain ressembleront fort à celles que l'on a maintenant. Après le "pense d'abord à toi", on verra un retour à des valeurs communautaires.

(Texte paru dans La Presse le 26 décembre 1994).

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>