Des nouvelles pas fraîches

Enfants disparus

Enfants disparus

Trois enfants disparus

Il y a un an aujourd’hui  (le 1er novembre 1985), jour pour jour,  que disparaissaient mystérieusement trois jeunes enfants de Montréal. Deux ont été retrouvés morts, le troisième manque toujours à l’appel et la police a peu d’espoir de le retrouver vivant. Le petit Maurice Viens, 4 ans, a été enlevé en plein cœur de l’après-midi par un inconnu alors qu’il jouait avec un ami à proximité de son domicile de la rue Dorion, dans le quartier Centre-Sud.

Quelques heures plus tard, deux autres enfants disparaissaient à leur tour dans le quartier Hochelaga-Maisonneuve. Il s’agissait de Sébastien Métivier, 8 ans, et de son compagnon Wilton Lubin, 12 ans.

Huit jours après son enlèvement, le petit Maurice était retrouvé mort et affreusement mutilé dans une maison abandonnée, à Saint-Antoine-sur-le-Richelieu, sur la Rive-Sud.

Le petit Lubin devait être repêché des eaux du fleuve Saint-Laurent, après avoir été poignardé, 32 jours après sa disparition. Son ami Sébastien, avec qui il devait suivre un cours de bricolage le soir de leur disparition, n’a jamais été revu.

(Texte publié le 1 novembre 1985).

Note : Le jeune Wilton, d'origine haïtienne, avait été étranglé puis égorgé. Le petit Sébastien, lui, n'a jamais été retrouvé. En 1993, le principal suspect dans ces affaires, un homme de 44 ans au lourd passé judiciaire, s'est suicidé avant de subir le test du polygraphe, emportant avec lui la clé de l'enquête.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>