Des nouvelles pas fraîches

René Lévesque est mort

René Lévesque est mort

René Lévesque est mort

L’ex-premier ministre u Québec, M. René Lévesque, est décédé, le 1er novembre 1987, d’une crise cardiaque à l’hôpital Général de Montréal.

La nouvelle, qui s’est répandue rapidement, dès que son hospitalisation a été connue vers 21 heures 30, a semé la consternation partout au Québec, et particulièrement dans le monde politique.

M. Lévesque dînait en compagnie de sa femme, Corinne Côté, lorsqu’il fut terrassé chez lui, à l’Île-des-Sœurs, à Verdun. M. Lévesque était âgé de 65 ans et était père de trois enfants, Pierre, Claude et Suzanne, issus d’un premier mariage.

Il a été premier ministre du Québec de 1976 à 1985. M. Lévesque avait déjà sa place dans l’Histoire quand il a quitté la direction du Parti québécois, le 20 juin 1985, puis son poste de premier ministre du Québec, le 3 octobre de la même année.

Un des pères de la Révolution tranquille et peut-être son plus remarquable artisan, père aussi de l’Hydro-Québec moderne à la suite de la nationalisation de l’électricité, René Lévesque restera quand même surtout celui qui a su faire de l’idée d’indépendance du Québec un projet politique crédible.

Entouré d’abord d’une poignée de partisans mais servi par une immense popularité, M. Lévesque fait rapidement du PQ, fondé en 1968, un grand parti politique moderne qui dévient l’opposition officielle des 1973 et prend le pouvoir en 1976.

Mais le 20 mai 1980, c’est l’échec. Le référendum sur la souveraineté-association qui devit marquer le début du processus d’accession à l’indépendance est une catastrophe pour les péquistes qui n’obtiennent que 40% de OUI.

Originaire de New Carlisle en Gaspésie, M. Lévesque est entré en politique en 1960 avec l’équipe de tonnerre de Jean Lesage. Le 22 juin de cette année, il était élu député libéral de Laurier alors que M. Lesage devenait premier ministre du Québec. Commençait alors une période de réforme en profondeur de la société québécoise qu’on connaît depuis sous le nom de Révolution tranquille.

M. Lévesque, qui aura été pendant plus de 30 ans un des Québécois les plus connus et les plus aimés, était une grande vedette bien avant son entrée en politique. Journaliste de métier, il a connu un très grand succès à la télévision en 1956 avec l’émission Point de Mire.

René Lévesque

René Lévesque

René Lévesque, photographie du domaine public

Voir aussi :

2 Comments

  1. Tommy Doré

    2012/04/16 at 3:33

    non pour vrai moi je dis que René Lévesque a fait un beau travail et je suis sur que si il était toujour avec nous il voudrait qu’on ne détruise pas sont travail.

  2. cristal chartier

    2013/01/25 at 5:15

    bin moi je trouve qui a pas beaucoup d information mais jer quand meme pu faire mon projet an allent sur d autre site ….

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>