Des nouvelles pas fraîches

Congrès marial

Congrès marial

Le congrès marial prépare l’annonce de sa proclamation

Le Congrès marial d’Ottawa n’a-t-il pas pour but éloigné de préparer les voies à la proclamation prochaine du dogme de l’assomption glorieuse de la Vierge Marie, mère de Dieu?

Un bref message de l’allocution de bienvenue à son Éminence le cardinal McGuigan, archevêque de Toronto et légat de Sa Sainteté le pape Pie XII, suscite des commentaires en ce sens dans la capitale fédérale, depuis la cérémonie d’hier après-midi (18 juin 1947), à la basilique de l’Immaculée-Conception.

Mgr l’archevêque d’Ottawa a, en effet, déclaré dans son discours sur le ton d’une pressante supplique :

«Ô vierge sans tache, fille bien-aimée du Père, mère du Verbe, épouse de l’Esprit-Saint, l’évêque de Rome, l’infaillible gardien des renseignements de votre divin Fils, a formé le dessein de proposer solennellement à la foi du peuple chrétien le dogme de votre Assomption glorieuse. Daignez du haut du ciel inspirer la parole et soutenir la voix. Conservez et utilisez le pasteur des pasteurs, rendez-Le heureux sur la Terre, et ne permettez pas qu’il soit livré à la fureur de ses ennemis ».

Dans les milieux ecclésiastiques de la capitale, on tient ce passage pour significatif. On en déduit que le Saint-Père a mis Mgr Vachon au courant de Ses projets et qu’il a d’autant plus volontiers approuvé l’organisation du congrès marial outaouais que celui-ci peut servir à préparer les esprits à l’acceptation du dogme de l’Assomption de Marie.

(Cela se passait le 18 juin 1947)

Voir aussi :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>