Des nouvelles pas fraîches

Collision avec la comète Perrine

Collision avec la comète Perrine

Pas de collision entre la Terre et la comète Perrine

La frayeur causée par l’annonce que la comète Perrine produirait une catastrophe se dissipe et fait place à de meilleurs sentiments. Les astronomes de presque tous les pays ont déclaré qu’il est peu probable que la comète s’entrechoque avec le globe terrestre et qu’il y ait collision; ils disent même qu’il a 50 millions de chances contre une que cette bousculade n’aura lieu.

Il paraît qu’en 1893, la Terre a été menacée, mais depuis ce temps-là, tout va comme sur des roulettes. La comète Perrine est encore à 25,000,000 de lieues de nous, et il est peu probable qu’elle s’approche davantage de la Terre. L’on est plutôt à la veille de la perdre dans l’espace.

M. Flammarion, le célèbre astrologue français, a télégraphie ce qui suit au Herald de New York :

« Même si une collision était probable, il n’y aurait pas de raison de craindre un désastre pour la Terre ou ses habitants. Il n’y a jamais eu, que nous sachions, de collision de cette nature depuis que la Terre promène son orbite autour du Soleil, et on ne fait que créer du malaise en prédisant un événement aussi incertain que celui dont on parle. Les meilleurs télescopes qui ont été braqués sur la comète Perrine n’ont fait que révéler une pâle nébulosité, avec une condensation centrale très prononcée, brillante comme une étoile de septième grandeur. La queue est délicate, longue de quatre minutes seulement, se bifurquant distinctement, suivant, comme d’ordinaire, une direction opposée au Soleil.

(C’est arrivé en septembre 1909)

la comete Perrine

Comète Perrine

A mythical being. Image : Copyright © Megan Jorgensen

Voir aussi :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>