Des nouvelles pas fraîches

Collège Saint-Maurice détruit

Collège Saint-Maurice détruit

Les 116 ans d’histoire s’envolent en fumée

En quelques heures, ce sont 116 ans du patrimoine historique maskoutain qui se sont envolés en fumée. L'événement a créé une véritable commotion dans toute la population accourue pour assister à cette agonie.

Le collège Saint-Maurice, joyau historique datant de 1876, a été rasé hier, le 7 avril 1992, par les flammes, ainsi que la maison-mère des soeurs de la Présentation de Marie. Des dommages sont évalués à plusieurs millions de dollars. Seuls le gymnase, construit au coût de deux millions en 1987, les archives et la bibliothèque ont pu être épargnés. Le brasier était si intense que les pompiers ne pouvaient le combattre que de loin.

Heureusement, personne n'a été blessé. Les 90 pompiers des neuf municipalités environnantes, unissant leurs efforts pour combattre l'incendie, avaient privilégié le sauvetage des 77 soeurs pensionnaires, dont 17 étaient alitées à l'infirmerie. Il s'agit du premier incendie majeur à se produire dans cette municipalité depuis 1981 ; une partie du centre-ville avait alors été rasée par les flammes. En 1963, une partie du séminaire était passée par les mêmes affres.

Rappelons que le collège Saint-Maurice est une institution d'enseignement privé, qui accueillait 750 jeunes filles du secondaire, dont une soixantaine de pensionnaires.

Reproduit de La Presse,  8 avril 1992.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>