Des nouvelles pas fraîches

Destruction du Colisée de Québec

Destruction du Colisée de Québec

Le feu détruit le Colisée de Québec

Québec. – Le Colisée, principal centre d'attractions d'hiver du terrain d'exposition provinciale, a été détruit de bonne heure, ce matin (15 mars 1949), par un incendie dont on ignore la cause. Trois alarmes ont été sonnées à peu d'intervalle. En un rien de temps, l'édifice qui faisait l'orgueil de notre foire provinciale, a été anéanti par l'élément destructeur.

On évalue les pertes à au moins $ 1 000 000. Ce chiffre comprend, outre la bâtisse, la machinerie, la tuyauterie, des équipements, des accessoires, de même que des équipements de clubs de hockey, etc.

À 3 heures 30, le toit s'était effondré, emportant le peu de charpente qui avait résisté aux flammes.

On a craint un moment, qu'un explosion se produisit par suite de l'emmagasinage d'ammoniaque servant à la fabrication de la glace artificielle.

M. L'Heureux, surintendant de l'édifice, put quitter l'endroit à temps, avec sa famille.

Les pompiers ont travaille fermé pour épargner les édifices avoisinants. Les tisons ardents étaient projetés du braiser pour retomber sur les pompiers ou les spectateurs, qui, malgré l'heure matinale, s'étaient groupés par milliers, sur les terrains de l'exposition.

(C'est arrivé le 15 mars 1949).

Voir aussi :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>