Des nouvelles pas fraîches

Naissance du cinéma interactif

Naissance du cinéma interactif
Naissance du cinéma interactif

Dans le premier film parlant dans l'histoire du cinéma, le Chanteur du Jazz, l'acteur All Johnson prononçait la fameuse phrase: Vous n'avez encore rien entendu.

Le slogan du premier film interactif de l'histoire du cinéma, Kiné Automat pourrait bien être le suivant: Vous n'avez encore rien vu.

Ce film a été présenté à l'EXPO-67 à Montréal, au pavillon tchécoslovaque. C'était en effet une petite révolution, un film de cinéma dont les spectateurs choisissent eux-mêmes le déroulement.

"Pendant les 85 ans les films disaient aux gens de s'asseoir, d'être tranquilles et de regarder. Maintenant, c'est fini, pour la première fois nous disons: ne vous contentez pas de rester assis", disait l'un des inventeurs de cette nouvelle technique.

Toutes les cinq minutes, les personnages du film demandent aux spectateurs ce qu'ils doivent faire sauter sur le toit de l'immeuble? Défoncer la porte?

Le principe est simple: ce nouveau cinéma interactif est en effet devenu un nouveau jeu et pendant les séances les spectateurs votent. Ils crient et conseillent aux autres quelle solution choisir, le spectacle est dans la salle autant que sur l'écran.

Les spectateurs appuient sur le bouton de leur choix. La majorité l'emporte. Le film continue avec la suite choisie. D'une durée de 20 minutes, Kiné Automat offre ainsi une trentaine de scénarios possibles.

(juillet 1967)

Voir aussi :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>