Des nouvelles pas fraîches

Non à la CIA canadienne

Non à la CIA canadienne

Trudeau dit Non à la CIA canadienne

Ottawa – Le premier ministre Trudeau a rejeté la principale recommandation de la commission royale d’enquête sur la sécurité nationale qui aurait eu pour effet de créer un service de sécurité de composition entièrement civile, semblable à la CIA aux États-Unis et au M.15 en Grande-Bretagne.

Par ailleurs, M. Trudeau a décidé d’accepter la recommandation des commissaires prévoyant la création d’un comité de révision des questions relatives à la sécurité de l’État.

Il est possible toutefois que les pouvoirs, la nature et le fonctionnement de ce comité diffèrent des volontés des commissaires.

Le premier ministre n’a toutefois pas parlé de la recommandation des commissaires au sujet de la mise sur pied d’un secrétariat de sécurité officiel au sein du bureau du Conseil privé.

Dans une longue déclaration en Chambre (le 29 juin 1969), le premier ministre a tout d’abord exprimé la gratitude du gouvernement du Canada aux membres de la Commission, MM. M. Q. MacKenzie, de Montréal, président; Yves Pratt, actuel président d’Air Canada et M.J. Coldwell.

M. Trudeau a tenu à préciser tout d’abord que les opinions contenues dans le rapport sont celles des commissaires eux-mêmes, ne lient le gouvernement d’aucune façon et que leurs recommandations ne seront pas toutes acceptées.

Mais il ajoute qu’un nombre appréciable d’entre elles seront à la fois acceptées et appliquées.

Le premier ministre fait sienne la déclaration suivante des commissaires : Le Canada demeure la cible d’activités qui sont ou peuvent devenir subversives, de tentatives d’infiltration et d’opérations d’espionnage.

Et il se dit d’accord avec leur conclusion : « On peut contester l’efficacité de ses responsabilités dans un domaine qui peut mettre en jeu les libertés fondamentales de l’individu ».

Trudeau : Non au S.S.

Mais pour des raisons qu’il laisse inexpliquées, M. Trudeau s’oppose à la création d’un service de sécurité de facture civile complètement détaché de la RCMP et qui aurait entièrement juridiction sur toutes les enquêtes ayant trait aux questions de sécurité nationale.

M. Trudeau propose plutôt que ce service de sécurité soit créé à l’intérieur de la RCMP, moyennant certaines modifications de ses structures.

Et il précise : « Le gouvernement se propose donc, en complet accord avec la RCMP, de faire en sorte que la direction de la sécurité et des renseignements, au fur et à mesure de son évolution, en vienne à jouir, dans le cadre de la Gendarmerie, d’une certaine autonomie et d’une personnalité propre et à se conformer d’avantage, dans sa composition et sa nature, aux exigences de la sécurité nationale, telles que les ont définies les commissaires. »

cia canadienne

Apothéose de la CIA canadienne. Photo : © GrandQuebec.com

Voir aussi :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>