Des nouvelles pas fraîches

Cent ans des chemins de fer

Cent ans des chemins de fer

Lord Alexander répète le geste de Lord Elgin

Centenaire ferroviaire célébré avec éclat

À cent ans de distance, son Excellence, le vicomte Alexander de Tunis, gouverneur général du Canada, a répété le geste de Lord Elgin, alors gouverneur du Canada Uni, en parcourant par chemin de fer la courte distance de Montréal à Lachine.

Le 19 novembre 1847, en effet, Lord Elgin inaugurait le premier chemin de fer de l’île de Montréal. Le 18 septembre 1947, l’après-midi, le vicomte Alexander a rehaussé de sa présence le voyage symbolique organisé par la société ferroviaire, le Canadien National, qui a succédé à la société présidée il y a un siècle par l’honorable James Ferrier.

Afin de faire revivre l’atmosphère de l’époque, de jeunes femmes, vêtues à la mode d’autrefois, chapeaux à encorbellement et longues robes à crinoline, paraient de leur charme et de leur grâce le convoi de quelques cinq cents invités. Un soleil radiaux donnait à la fête un éclat souhaité.

Au temps des crinolines

Après un déjeuner plein d’entrain prix à l’hôtel Windsor, les invités du Canadien National ont pénétré dans la gare vieille de la rue Saint-Jacques, la gare Bonaventure aujourd’hui supplantée par la gare Centrale, et ont envahi les wagons ultramodernes d’un train plusieurs fois plus long que le modeste convoi de 1847. La puissante locomotive a franchi en moins de temps qu’il y a cent ans, la distance de huit milles qui sépare les deux villes. Tout le long du parcours, les gens étaient groupés sur les trottoirs, à l’angle des rues, et les drapeaux britanniques flottaient partout au vent.

salle gare windsor

Salle des pas perdus de la gare Windsor. Photo : © tous droits réservés GrandQuébec.com

Nombre de voyageurs se faisaient la réflexion que l’inauguration du chemin de fer Montréal-Lachine a dû constituer en 1847, un événement extraordinaire. Les rails étaient en bois, recouvert d’une lame de métal les wagons étaient également en bois et fort légers. Et il y avait la vitesse!

gare windsor

L’intérieur de la gare Windsor. Photo : © GrandQuebec.com

Voir aussi :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>