Des nouvelles pas fraîches

Les cellulaires, cause d’accidents

Les cellulaires, cause d’accidents

Les cellulaires, cause d’accidents

Des essaies réalisés en laboratoire ont démontré que la distraction occasionnée par le fait d’utiliser un téléphone cellulaire empêchait les personnes testées de déceler plus du tiers des obstacles potentiels placés sur un parcours cible. Et le temps de réponse de ces mêmes personnes en cas d’imprévu était également supérieur de 30 pour cent par rapport à ceux n’étant pas occupés à parler dans leur téléphone cellulaire.

Il est certain qu’une personne tenant un récepteur téléphonique d’une main et le volant dans l’autre tout en tentant de se faufiler dans la circulation dense d’un centre-ville est une personne qui tient absolument à être impliquée dans un accident à court ou moyen terme.

Il est donc fortement recommandé d’immobiliser son véhicule en bordure de la route, si on désire utiliser son téléphone cellulaire. Et si on tient mordicus à rouler tout en téléphonant, le strict minimum serait d’utiliser un appareil main libre qui permet au conducteur d’avoir les deux mains sur le volant tout en roulant.
Malgré tout, cette conversation est une distraction en soi et peut divertir le conducteur de son but premier, soit de se concentrer sur la conduite de la voiture tout en tenant compte de l’environnement global.

Les prix des appareils cellulaires s’étant effondrés au cours des récents mois, leur popularité est plus forte que jamais et de plus en plus d’utilisateurs empruntent les routes, ce qui ne fait que rendre le problème encore plus épineux.

Enfin, téléphone cellulaire dans une main, café dans l’autre, comment tenir le volant et se concentrer sur la circulation?

(Texte publié le 5 août 1991).

cellulaires accidents

Rue Le Royer

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>