Des nouvelles pas fraîches

Savoir écrire

Savoir écrire

La moitié des cégépiens de savent pas écrire

Près de la moitié des finissants du collégial n'arrivent pas à écrire correctement le français, selon les résultats d'un test dévoilé par la ministre de l'Enseignement supérieur du Québec, Madame Lucienne Robillard.

Le test de français a été administré le 13 mai dernier (1992) à un peu plus de 18 000 finissants des cégeps se destinant à l'université. Il consistait à écrire une dissertation de 500 mots portant sur un des trois sujets proposés par le ministère et les universités. Les étudiants, qui avaient trois heures pour compléter l'examen, pouvaient consulter un dictionnaire et une grammaire.

56 pour cent des finissants ont obtenu la note de passage de 50 pour cent en ce qui concerne la langue, la syntaxe et la grammaire.

Qualifiant ce résultat de préoccupant, la ministre Robillard note que « la maîtrise du français écrit de nos étudiants des collèges, candidats à l'université, révèle des lacunes importantes ».

(Texte publié dans La Presse le 20 septembre 1992)

bibliothèque rue sherbrooke

L'ancien édifice de la Grande Bibliothèque sur la rue Sherbrooke, à Montréal. Photo : © GrandQuebec.com

Lire aussi :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>