Des nouvelles pas fraîches

Un avion s’écrase à St-Hubert

Un avion s’écrase à St-Hubert

Un avion s’écrase en plein spectacle aérien à Saint-Hubert

«J’ai vu l’avion jaune monter à quelque 200 pieds d’altitude puis, soudainement, je n’ai plus entendu son moteur, seulement un putt… putt… et le biplace a piqué du nez pour s’écraser dans un bruit sourd.»

Le jeune Ian Michaud, 14 ans, a été témoin, tout comme des milliers d’autres spectateurs, de l’écrasement d’un petit appareil de type Hyper-B, que la victime avait elle-même fabriqué, sur la pelouse qui sépare deux pistes de l’aéroport militaire de Saint-Hubert, sur la Rive-Sud.

D’après des témoins, il était tellement évident que l’avion allait s’écraser que l’annonceur du spectacle aérien a dit au micro : «Il va s’écraser, il va s’écraser!!»

Quelque 20 000 personnes assistaient à ce spectacle aérien qui se déroulait dans le cadre du Salon de l’Aéronautique organisé par les étudiants du collège Édouard-Montpetit de Longueuil.

« Le pilote de l’avion de cascades, dont le spectacle de voltige consistait à faire grimper son appareil pour ensuite le laisser descendre en chute libre et le redresser au dernier moment, aurait tenté d’éviter la catastrophe, mais l’appareil était déjà trop bas », d’ajouter le jeune témoin de la tragédie.

(Texte publié par le Journal de Montréal le 30 avril 1984).

Voir aussi :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>