Des nouvelles pas fraîches

Catastrophe aérienne

Catastrophe aérienne

Catastrophe aérienne aux Açores fait 48 morts

Les 48 occupants de l'avion ont péri. Un radiogramme du chef d'escale d'Air France à Santa-Maria (Açores) confirme que les premiers sauveteurs sont parvenus auprès de l'épave de l'avion Paris – New York et signalent que l'aérobus est complètement détruit et qu'il n'y a aucun survivant.

Cet avion portait le boxeur français Marcel Cedran, le journaliste canadien français Guy Jasmin, la célèbre violoniste Ginette Neveu et 45 autres personnes, dont la mère de M. Jasmin.

On avait auparavant entretenu l'espoir que quelques occupants au moins avaient survécu. Un pilote qui avait aperçu l'épave fumante sur une montagne de 3500 pieds avait rapporté avoir vu quelques "survivants" en mouvement autour des débris. Il semble bien que ce soit des habitants du voisinage qui sont arrivés sur les lieux les groupes de secours.

L'avion français donna contre un pic de 3500 pieds sur l'île Saint-Miguel au nord de Santa-Maria, seulement quelques minutes après voir annoncé son intention d'atterrir à l'aéroport de Santa-Maria.

De vagues rumeurs d'explosion et d'incendie circulaient. Des camions et des autos montèrent vers les hauteurs de cette île ainsi que des autres îles de l'archipel.

Plus d'une douzaine d'avions se mirent aux recherches. Ils survolaient l'Atlantique car on croyait que le Constellation était tombé à la mer.

(C'est arrivé le 28 octobre 1949).

Lire aussi :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>