Des nouvelles pas fraîches

Célébrations à Gaspé

Célébrations à Gaspé

Il y 400 ans… Célébrations à Gaspé

25 août 1934. La ville de Gaspé a célébré avec pompes le quatrième centenaire de la découverte du Canada par Jacques Cartier. En présence du premier ministre Bennett du Canada, du premier ministre Louis-Alexandre Taschereau, du Québec, et des représentants des gouvernements français, britannique et américain, ainsi que de hauts dignitaires de l’Église catholique, dont le cardinal Villeneuve, se déroulèrent de nombreuses cérémonies commémoratives, notamment le dévoilement de la croix-souvenir érigée en l’honneur du découvreur du Canada et la bénédiction des cloches de la future basilique.

La fête s’est également déroulée dans les eaux du fleuve envahies par une véritable armada de navires de plusieurs nationalités. Une arche d’if a été installée à l’entrée de l’évêché pour les fêtes, ainsi que les trois cloches de la future basilique.

Chaque cloche porte une image différente. La plus petite montre une Ursuline enseignant aux Indiens. La moyenne montre Jacques Cartier plantant la croix à Gaspé. La grosse porte l’inscription Christus vincit, Christus regnat, Christus emperat.

Le clou du spectacle fut sans contredit le défilé de 70 barques de pêcheurs décorées aux armes des provinces de France, berceaux de la nation canadienne-française.

(Texte tiré de La Presse, 26 août 1934).

gaspe

Péninsule gaspésienne, littoral. Droit d’auteur © Oleg Mukhin.

Canton de Baie-de-Gaspé-Nord

Proclamé en 1842, ce canton, de forme rectangulaire, s’allonge au nord du bassin du Nord-Ouest, l’une des échancrures prolongeant vers l’intérieure la baie de Gaspé, dont il tire son nom. Les hameaux de Farewell Cove, de Penouille et de Cap-aux-Os se suivent d’ouest en est le long du bassin. Le reste du canton est inhabité et s’élève à 300 m environ au-dessus du niveau de la mer.

Canton de Baie-de-Gaspé-Sud

Le canton de Baie-de-Gaspé-Sud, un canton gaspésien, proclamé en 1842, de forme triangulaire, où se trouve la ville d Gaspé, est situé entre deux échancrures qui prolongent vers l’intérieure la baie de Gaspé : le bassin du Nord-Ouest et le bassin du Sud-Ouest. Le premier de ces bassins reçoit les eaux de la rivière Dartmouth, le second, celles de la rivière York, cours d’eau qui constituent eux-mêmes les limites nord et sud du canton, la limite de l’ouest étant une ligne verticale. L’appellation du canton s’explique par le fait qu’il est situé au sud du bassin du Nord-Ouest de la baie de Gaspé. Le toponyme apparaît sous la forme de Gaspé-Baie-Sud dans la deuxième édition des Noms géographiques de la province de Québec, en 1921, année au cours de laquelle les membres de la Commission de géographie du Québec ont statu. qu’il fallait écrire Gaspé-Baie-Sud au lieu de Baie de Gaspé-Sud.  Malgré cette décision, les cartographes ont conservé la forme Baie de Gaspé-Sud, comme avant 1921, avec ou sans trait d’union. En 1940, sur la carte de la péninsule de Gaspé, on trouve Baie-de-Gaspé-Sud avec tous les traits d’union réglementaires. Il en fut ainsi par la suite.

Hameau de Rose Bridge

À l’intérieur des limites municipales de Gaspé, ce hameau est situé à quelques kilomètres à l’ouest de Penouille, sur la rive nord du bassin du Nord-Ouest, au fond de la baie de Gaspé. Un bureau de poste, connu sous le nom de Rose Bridge, y a été en service de 1903 à 1969. Toutefois, le début du peuplement peut remonter plus loin, puisqu’une chapelle de l’Église méthodiste wesleyenne y fut construite entre 1859 et 1869. Selon l’ethnologue Carmen Roy, ce toponyme résulterait de l’adaptation en langue anglaise de Roseville, tiré du nom d’un pionnier de l’endroit. La présence du mot Bridge demeure toutefois énigmatique.

Pour en apprendre plus :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *