Nord-du-Québec

Miquelon et Desmaraisville

Miquelon et Desmaraisville

Miquelon et Desmaraisville

Miquelon et Desmaraisville sont deux petites communautés faisant partie de l’immense municipalité de Baie-James. Les hameaux se trouvent à environ 20 kilomètres l’un de l’autre, sur la route 113 qui dessert Chapais et Chibougamau.

Miquelon est situé en bordure de la rivière O’Sullivan, qui relie les lacs Waswanipi et Pusticamica. Son nom vient de Jacques Miquelon, ministre des Terres et Forêts du Québec en 1960. Les Algonquins connaissaient cet endroit sous le nom de Pakitamakak, ce qui signifie «au-dessus de la montagne».

Miquelon constitue une halte bien venue pour les voyageurs qui parcourent le nord du Québec et qui peuvent en profiter pour se restaurer et faire le plein d’essence (OUPS! Le restaurant et la station d’essence, de Miquelon, sont désormais fermés, nous dit une lectrice! – voir les commentaires, alors, attention, faites le plein à Chapais ou à Chibougamau). Une belle cascade peut être admirée à côté de l’ancienne voie ferrée.

Desmaraisville est une petite bourgade implantée le long de la ligne de chemin de fer du Canadien National. Son nom rend hommage à Mrg Aldée Desmarais, évêque du diocèse d’Amos. Autrefois, Desmaraisville était un village minier, mais aujourd’hui on n’y compte plus qu’une poignée d’habitants. La réserve amérindienne de Waswanipi se trouve à 25 kilomètres de Desmaraisville.

Sur ces territoires, on chasse l’orignal, le touriste et l’ours noir. Les pêcheurs y viennent en quête de dorés, de brochets et de corégones.

Desmaravilles

La pêche dans les environs de Desmaraisville, dans les années 1970

Pour en apprendre plus :

13 Comments

  1. Carl Dubois

    2011/09/09 at 8:11

    Petite modification à apporter au texte.
    Il est dit «Sur ces territoires, on chasse l’orignal, le touriste et l’ours noir. Les pêcheurs y viennent en quête de dorés, de brochets et de corégones.»
    Toutefois, on ne chasse pas le touriste (enfin j’espère!!!)
    Il serait préférable de dire : «…on chasse l’orignal et l’ours noir. Le tourisme y est aussi présent.»

  2. admin

    2011/09/10 at 12:42

    Merci Carl,

    Mais c’était vraiment une blague… On va voir peut-être faut-il l’enlever si quelqu’un la prend au sérieux.

    Merci.

  3. Touriste

    2011/11/03 at 2:38

    Je ne veux pas être chassé lors d’une visite éventuelle dans votre municipalité

  4. admin

    2011/11/03 at 4:46

    Eh, bien, calmez-vous, on ne chasse que les touristes trop gros… :-)).

  5. Valérie

    2011/11/13 at 9:55

    Petite rectification…..le restaurant et la station d’essence, de Miquelon, sont désormais fermés.

  6. michel boudreault

    2012/02/29 at 6:22

    cherche pourvoirie lac pusticamica

  7. Anick-Marie

    2012/07/29 at 6:17

    On peut faire le plein à Waswanipi (entre Chapais et Desmaraisville), je l’ai d’ailleurs fait ce soir même !

  8. Georges

    2012/09/18 at 4:05

    Très sympatique d’ailleurs, le service a Waswanipi.
    Par contre Miquelon etait un hameau phantôme le 26 et 31 decembre 2011. Pour les touristes qui voyagent dans ce coin, c’est soit Waswanipi comme dit par Anick-Marie, soit Lebel sur Quévillon…

    Une photo de la rivière O’Sullivan se trouve là….
    http://www.flickr.com/photos/12205295@N03/7998014800/in/photostream

  9. Bernard Vigneau

    2013/01/19 at 6:47

    Monsieur Jacques Miquelon portait en réalité comme nom de famille le surnom de son ancêtre Vincent Cyr dit « Miquelon » arrivé en 1793 à St-Grégoire du Nicolet avec son épouse Angélique Vigneau. Tous deux avaient fui l’ile de Miquelon dans l’archipel de St-Pierre et Miquelon suite à l’invsion de cet archipel par les anglais.
    Ces acadien de Miquelon étaient arrivés sur cette ile en octobre 1763 après 8 années de déportation suite au grand dérangement de 1755.

    Bernard Vigneau

  10. Jacinthe

    2013/08/16 at 5:33

    Comment s’appellait le camp minier de desmaraisville dans les années 60? Merci.

  11. Chauviere

    2014/03/18 at 12:33

    Donc, vous ne recommendez pas de passer le réveillon
    À Miquelon? Autre question: quel rapport avec l’autre Miquelon de St-Pierre? J’avais réglé mon
    GPS sur le votre, bonjour la déviation…..

    • Gilles Bersicotte

      2015/06/01 at 1:40

      Hahaha! Vous risquez de réveillonner « à sec et au froid.. » Je vous conseillerais plutôt de passer le réveillon (ou n’importe quelle autre fête) à Desmaraisville, vous y trouverez un bar ainsi qu’une épicerie licenciée et quantité de Budweiser froide en canettes…black out la face dans ‘la gravelle’ assuré! Bonne route! 😉

  12. Rachelle

    2016/08/16 at 10:03

    Je prévois faire le tour du Québec en vélo l’été 2017 et je me demandais, le passage de Lebel-sur-Quévillon jusqu’à Chapais faisant plus de 200 km, est-ce qu’il y aurait un endroit ou je pourrais dormir entre ces 2 villes?
    Merci.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>