Nord-du-Québec

Baie-James : Chasse et pêche

Baie-James : Chasse et pêche

Chasse et pêche dans la Baie-James

La faune de la Baie-James en fait une destination privilégiée pour les pêcheurs et les chasseurs de tout acabit.

Le réseau hydrographique de la Baie-James compte une multitude de plans d’eau de toutes tailles dont, entre autres, les majestueux lacs Mistassini et Albanel.

Les espèces les plus convoitées par les pêcheurs sportifs sont le doré jaune, le grand brochet, l’omble de fontaine et le touladi. En hiver, la pêche blanche est également une activité fort prisée à la Baie-James.

Pour ceux qui préfèrent le gros gibier, la chasse au caribou constitue une expérience marquante pour le chasseur, mais aussi pour le caribou.en quête de sensations fortes. Les photographes animaliers peuvent également venir admirer la faune, représentée par des orignaux, des ours noirs, des canards, des bernaches, des gelinottes, des tétras, des lagopèdes, des lièvres et bien d’autres animaux.

C’est le ministère des Ressources naturelles et de la Faune du Québec qui est responsable de la gestion du territoire et de ses ressources naturelles. Alors, si vous voulez pêcher ou chasser sur le territoire de la Baie-James et dans l’ensemble du Nord-du-Québec, n’oubliez pas que c’est la Loi sur les droits de chasse et de pêche dans les territoires de la Baie-James et du Nouveau-Québec qui règlemente la chasse et la pêche dans la région Nord-du-Québec.

Selon la Convention de la Baie-James et du Nord québécois de 1975, il existe un régime foncier particulier pour ce territoire. Ainsi, les terres de catégorie I et II sont réservées à l’usage des autochtones. Pour y chasser ou pêcher, on doit donc obtenir les autorisations nécessaires auprès des conseils de bande concernés.

Par contre, ces activités sont permises sur les terres de catégories III comme partout ailleurs au Québec, à une exception près: vous ne pouvez pas piéger ou chasser les animaux à fourrure. De plus, certaines espèces de poissons, comme le corégone, sont réservées aux autochtones.

Au nord du 52e parallèle, les non-résidents du Québec doivent obligatoirement recourir aux services d’un pourvoyeur.

Des tirages au sort pour la chasse au gros gibier se tiennent annuellement. Les chasseurs sont invités à s’inscrire à deux types de tirage soit pour obtenir un permis de chasse contingenté (orignal femelle adulte, cerf sans bois ou caribou), ou pour obtenir un séjour de chasse dans une réserve faunique. Des règles spécifiques s’appliquent à chaque tirage. Pour obtenir plus d’informations, vous êtes invités à vous renseigner auprès de la Sépaq en téléphonant au 418 890 6527, ou au 1 800 665 6527.

Pour obtenir la règlementation complète ou de plus amples informations sur la chasse et la pêche sportive dans la région Nord-du-Québec:

Ministère des Ressources naturelles et de la Faune du Québec
951, boulevard Hamel,
Chibougamau,
G8P 2Z3

Téléphone : 418 748 7701

Pour signaler toute activité de chasse, de pêche ou de piégeage qui contrevient à la règlementation québécoise, on peut téléphoner à SOS Braconnage au 1 800 463 2191.

Site web du MRNF :

baie-james

Baie-James

Baie James à proximité de Chisasibi. Source de la photo : FargomeD

Voir aussi :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>