Nord-du-Québec

Le rechauffement et la chasse

Le rechauffement et la chasse

Le rechauffement et la chasse

Les Inuit qui sont des chasseurs par excellence, car c’est le métier de tout le monde de génération en génération, admettent qu’ils n’arrivent plus à prévoir les directions de la migration de leur proie traditionnelle. Alors, de graves problèmes en ce qui concerne l’approvisionnement en nourriture des villageois sont apparus.

Pour trouver leur proie, depuis quelques années, les chasseurs sont forcés de modifier leurs routes en fonction du changement de comportement des animaux qui modifient leurs itinéraires et même leurs périodes migratoires, créant la zizanie dans les communautés du Nunavik.

Par exemple, la chasse à la grande oie des neiges est une tradition ancestrale et tout le monde à Kuujjuarapik, planifie son temps et ses occupations en conséquence. Cependant, de nos jours, les gens ne sont plus capables de prévoir la date de l’arrivée des oies et les chasseurs reviennent les mains vides.

La même situation est s’observe pour la chasse au phoque, au béluga et à la baleine. Les Inuits arrivent à peine à atteindre leurs quotas. Auparavant, on chassait le phoque jusqu’en mai, maintenant, il vient et s’en va après quelques semaines. Le phoque constitue pourtant une partie très importante des ressources pour le bien-être des Inuit.

En 2006, deux bélugas sur un quota de 15 ont été chassés, ce qui est presque catastrophique pour la communauté.

Pour les mammifères terrestres, c’est pareil. On s’éloigne de plus en plus loin des côtes pour abattre des caribous.

Cette perturbation de la période de chasse est d’autant plus catastrophique que toutes les communautés sont alimentées par la chasse. Le gibier disparu, les communautés risquent de disparaître ou de passer aux hamburgers et poutines apportés par avion à des prix faramineux…

Lire aussi :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>