Nord-du-Québec

Centrale Robert-Bourassa

Centrale Robert-Bourassa

Centrale Robert-Bourassa

La centrale Robert-Bourassa, avec ces 7722 MW de puissance installée (selon le site officiel d’Hydro-Québec) est la plus puissante centrale de production d’hydroélectricité en Amérique du Nord.

Elle compte 22 turbines de type Francis, dont 16 sont actives. Chaque turbine a une puissance de 351 MW.

La centrale est située sur la Grande Rivière dans le nord-ouest du Québec, dans la région administrative du Nord-du-Québec, dans l’immense municipalité de la Baie-James, près de Radisson.

Dans les années 1970, quand cet impressionnant projet a vu le jour, la centrale se nommait La Grande-2 ou LG2. La production d’énergie a commencé ici en 1979 et la dernière turbine est entrée en opérations en 1981. C’est le 16 octobre 1996 que, par décret du gouvernement du Québec, le complexe a été renommé en l'honneur de Robert Bourassa, ancien premier ministre du Québec, surnommé le père de la Baie-James.

La centrale Robert Bourassa, avec ses 484 mètres de longueur, est la plus longue centrale souterraine au monde. Elle est située à 137 mètres sous terre.

La hauteur du barrage (162 mètres) équivaut à un édifice de 53 étages.

Le réservoir Robert-Bourassa, quant à lui, recouvre une superficie de 2835 kilomètres carrés. Le réservoir contient une quantité d’eau, qui, si elle était divisée entre tous les habitants de la Terre, fournirait 10 mille litres par personne.

L’épaisseur du barrage à la base est de 550 mètres et au sommet, elle est de 9 mètres.

Quant à l’évacuateur des crues de la centrale, deux terrains de football peuvent entrer dans chacune de ses dix marches.

Une visite guidée à 140 mètres sous terre permet aux visiteurs de découvrir la salle des machines aux dimensions d’une cathédrale, ainsi que ses gigantesques turbines – moteurs à eau. On peut également survoler la centrale en hélicoptère.

Veuillez noter que les personnes munies d’un stimulateur cardiaque (pacemaker) ne peuvent pas effectuer la visite souterraine.

Pour visiter la centrale, les touristes âgés de 18 ans et plus doivent présenter une pièce d'identité (carte d'assurance-maladie, permis de conduire ou passeport) avant d'effectuer la visite des installations.

Dans les environs de la Centrale, on peut visiter le Parc Robert A.Boyd, un site historique reconstruisant un camp d’exploration où l’épopée de la centrale avait commencé.

La distance entre la Centrale Robert-Bourassa et Montréal est d’environ 1400 kilomètres de route (plus de mille kilomètres à vol d'oiseau).

Le site internet d’Hydroquebec et la Centrale Robert-Bourassa : www.hydroquebec.com/visitez/baie-james/bourassa.html

aménagement bourassa

Aménagement Robert-Bourassa, évacuateur de crues. Source de l'illustration Wikipedia

Voir aussi :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>